Griezmann, la nuit blanche ?

  • A
  • A
Griezmann, la nuit blanche ?
Mal réveillé, "Grizi" ? Fallait pas regarder la NBA en plain coeur de la nuit. @ KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Partagez sur :

L’attaquant des Bleus a envoyé un tweet à trois heures du matin pour commenter la finale NBA. 

T'AS VU ?

On espère pour Antoine Griezmann que Didier Deschamps ne scrute pas les comptes Twitter de ses joueurs. Sinon, "Dédé" pourrait bien avoir des choses à reprocher à son attaquant vedette. Car le joueur de l’Atlético n’a semble-t-il pas beaucoup dormi dans la nuit de dimanche à lundi. Et ce n’est pas l’excitation du match nul face à la Suisse (0-0), quelques heures plus tôt, qui est en cause. Non, l’insomnie était volontaire. "Grizi" a tout simplement veillé pour suivre le match 7 des Finales NBA, remporté par Cleveland face à Golden State (93-89).

La preuve ? Ce tweet envoyé juste après trois heures du matin, vraisemblablement après une action d’éclat du Warrior Draymond Green :

Antoine Griezmann en est resté là. Pas de commentaire donc sur la victoire finale des Cavaliers. Le joueur français aurait-il été rattrapé par le sommeil ? Peu probable, vu le scénario haletant du match. Peut-être "Grizi" a-t-il finalement eu peur d’être pris par la patrouille avec un nouveau tweet, encore plus tardif. En tout cas, sur le terrain d’entraînement lundi, l’attaquant risque de manquer de jus. Heureusement, le huitième de finale des Bleus, ce n’est que dimanche. Largement le temps de rattraper les heures de sommeil perdues. 


Toute l'actu de la compétition, sur le Lab Euro, le site qui ne se contente pas des trois points !