GP de Hongrie : Vettel s'impose devant les deux Red Bull

  • A
  • A
GP de Hongrie : Vettel s'impose devant les deux Red Bull
Sebastian Vettel a remporté dimanche en Hongrie son deuxième Grand Prix de la saison.
Partagez sur :

SURPRISE ! - Sebastian Vettel a remporté dimanche le Grand Prix de Hongrie devant le Russe Daniil Kvyat.

Ferrari et Sebastian Vettel ont mis fin dimanche à la série de sept victoires consécutives de Mercedes cette saison, lors du Grand Prix de Hongrie. Déjà vainqueur en début de saison en Malaisie, le quadruple champion du monde allemand a récidivé sur le tourniquet du Hungaroring. Au terme de 69 tours de course très mouvementés, le quadruple champion du monde allemand a devancé les Red Bull du jeune Russe Daniil Kvyat et de l'Australien Daniel Ricciardo. Vettel a fait la différence au départ en profitant des difficultés des deux Mercedes de Lewis Hamilton et de Nico Rosberg, restées scotchées sur la grille. Les duettistes en lutte pour le titre mondial doivent se contenter des 6e et 8e places après plusieurs incidents de course.



Hamilton dans le gravier et pénalisé. Auteur de la pole position et dominateur tout le week-end, Lewis Hamilton a totalement raté son premier tour. Il a non seulement ouvert la voie aux Ferrari mais il s'est ensuite offert un détour par le bac à gravier après avoir attaqué Rosberg. Dans la radio, le champion du monde en titre s'est plaint du comportement de son coéquipier, qui est aussi son plus grand rival pour le titre : "Nico a changé de trajectoire et m'a tassé."



Collision Rosberg-Ricciardo. Revenu en piste le couteau entre les dents mais seulement à la dixième place, le Britannique est remonté jusqu'au quatrième rang, mais à bonne distance des deux Ferrari et de Rosberg. L'accident spectaculaire de Nico Hülkenberg (Force India) et l'intervention de la voiture de sécurité l'ont totalement relancé dans la course à la victoire. Mais lors du "restart", le Britannique a manqué son freinage en fin de ligne droite des stands avant de percuter Ricciardo. Sanctionné d'un passage par les stands (un "drive-through"), Hamilton a dû batailler pour revenir à la 6e place, devant le Français Romain Grosjean (Lotus), 7e, et... Rosberg.



21 points d'avance pour Hamilton. En effet, Rosberg n'a pas profité des malheurs d'Hamilton. Alors deuxième derrière Vettel, Rosberg, qui venait de dépasser Kimi Räikkönen (Ferrari), en difficulté avec sa monture, a percuté la Red Bull de Ricciardo qui venait de le déborder au freinage de manière un peu présomptueuse. Victime d'une crevaison, Rosberg a été contraint de repasser par les stands et de finir la course à la 8e place seulement. Alors qu'il avait une opportunité en or de revenir sur Hamilton au championnat, Robserg perd finalement des points sur son rival... Le voilà désormais repoussé à 21 longueurs d'Hamilton.