Golden State : les chiffres d’une saison record

  • A
  • A
Golden State : les chiffres d’une saison record
Stephen Curry symbolise à lui seul l'incroyable saison des Golden State Warriors.@ Thearon W. Henderson / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Les Warriors de Stephen Curry ont conclu la saison régulière de NBA jeudi par une 73e victoire. Un record parmi d’autres. 

Les Golden State Warriors l’ont fait. Jeudi matin, face à Memphis, ils ont battu l’un des records les plus emblématiques de la NBA en étrillant les Grizzlies (126-104) pour une 73e victoire en saison régulière. Mais ce record n’est finalement qu’un parmi d’autres pour les joueurs de Steve Kerr. Stephen Curry, le meilleur joueur du monde actuellement, et probable MVP (meilleur joueur) de la saison pour la deuxième année consécutive, en cumule à lui seul un certain nombre.

  • Les records des Warriors

73-9. Effacés, les Bulls du légendaire Michal Jordan. En 1995-1996, la franchise de Chicago avait remporté 72 de ses 82 matches de saison régulière. Un record que beaucoup pensaient éternel, mais qui aura finalement tenu tout juste 20 ans. Jusqu’à ce que Les Warriors version 2015-2016 déboulent et affichent un bilan de 73 victoires pour 9 défaites. Ironie du sort, Steve Kerr, le coach de Golden State, faisaient partie des Bulls au moment de leur record.

24. C’est l’un des records battus de la manière la plus précoce par les Warriors, et pour cause, puisqu’il concerne le nombre de victoires enchaînées en début de saison. En la matière, Golden State n’a pas fait de détail, puisque la franchise d’Oakland a aligné 24 victoires pour commencer son exercice 2015-2016, jusqu’à une défaite le 13 décembre face aux Milwaukee Bucks (108-95). Le précédent record est effacé dans les grandes largeurs, puisqu’en 1993-1994, les Houston Rockets d’Hakeem Olajuwon avaient remporté "seulement" 15 rencontres avant de mordre la poussière.

34. Jamais une équipe NBA n'avait remporté autant de matches à l’extérieur en une saison. Avec 34 victoires loin de ses bases, Golden State établit une nouvelle marque de référence. Cerise sur le gâteau, cette 34e victoire a été obtenue, une première depuis 1997, sur le parquet du grand rival San Antonio, qui avait lui l’occasion de devenir la première équipe de l’histoire invaincue à domicile pendant toute une saison. Les Warriors effacent surtout des tablettes les Lakers de 1971-1972, qui affichaient jusqu’alors le meilleur ratio de victoires à l’extérieur, dans une saison régulière plus courte, avec 77,4% de succès. Les hommes de Steve Kerr affichent eux 79,4% en la matière.

54. Tout n’a pas été parfait toutefois pour les coéquipiers de Stephen Curry, qui ne sont pas parvenus à rester invaincus à domicile. Golden State s’est en effet incliné le 2 avril 2016 face à Boston (109-106). Avant cela, les Warriors avaient enchaîné, à cheval sur deux saisons et depuis le 27 janvier 2015, 54 matches sans perdre dans leur antre de l’Oracle Arena. Un record, forcément.

  • Les records de Curry

402. C’est sans aucun doute le record le plus impressionnant du meneur des Warriors. Stephen Curry a réussi 402 tirs à trois points dont certains depuis le milieu du terrain pendant la saison régulière. Il bat dans les grandes largeurs son propre record, qui datait de la saison précédente, avec 286 tirs primés. Il est donc le principal pourvoyeur des 1077 tirs à trois points réussis par son équipe en 2015-2016. Inutile de préciser qu’il s’agit là aussi d’un record.

152. Toujours dans la thématique "tirs à trois points", sa grande spécialité, Stephen Curry détient un autre record, qu’il peut améliorer à chaque match de saison régulière. Cela fait désormais 152 rencontres consécutives que le meneur réussit un tir primé.

12. Tirs à trois points, encore et toujours. Le 27 février, Stephen Curry a marqué, face au Thunder d’Oklahoma City, 12 fois dernière l’arc, un record en la matière. Record qu’il partage avec Doney Marshall et un certain… Kobe Bryant, légende du basket qui a pris sa retraite jeudi à l’issue d’un match à 60 points. A noter que par quatre fois le numéro 30 des Warriors a réussi plus de 10 tirs à trois points au cours d’un match cette saison. Pour tout le reste des joueurs de la NBA, le total est de… trois.

Stephen Curry marque 12 fois à trois points, dont le panier de la victoire, contre Oklahoma City : 

30, 40, 50, 90. La NBA aime les statistiques, ce qui amène parfois à des records plus pointus. Stephen Curry est ainsi le premier joueur de l’histoire à compiler, en saison régulière, plus de 30 points de moyenne, avec des pourcentages supérieurs à 50% aux tirs, 40% aux tirs à trois points et 90% aux lancers-francs.