France-Roumanie : les chiffres de la lose

  • A
  • A
France-Roumanie : les chiffres de la lose
Avant de marquer, Olivier Giroud a passé une soirée difficile. @ AFP
Partagez sur :

Les Bleus ont gagné sur le fil pour leur premier match de l’Euro. Mais les Tricolores n’ont pas rassuré, avec une prestation parfois inquiétante. 

Un but et on oublie tout ? Grâce à une frappe folle de Dimitri Payet dans les dernières minutes, l’équipe de France s’est imposée contre la Roumanie pour son entrée dans la compétition (2-1). Passé la joie de ce but libérateur, le match des Bleus est cependant loin d’avoir rassuré, vendredi soir. Trop de balles perdues, trop d’individualités en dessous des attentes : le bilan de cette première rencontre n’est pas brillant.

La preuve en chiffres.

Les ballons qui brûlent. Le début de partie des Bleus a été très décevant. Dominée dans l’impact, médiocre techniquement, l’équipe de France a eu un mal fou en première période, face à des Roumains sans complexes. Les Bleus ont ainsi perdu 94 ballons (oui, oui !) dans les 45 premières minutes, soit le plus mauvais total depuis… 6 ans !

Seul au monde. L’attaque des Bleus devait donner le tournis à la Roumanie. Mais ça n’a pas été le cas vendredi soir. Olivier Giroud a ainsi été perdu en première période, avec seulement deux passes réussies, dont une...sur le coup d’envoi. Forcément, quand il a reçu des ballons en seconde période, ça allait mieux. Ben oui, il a marqué…

Encore un péno. Après le but de Giroud, on a enfin cru la machine lancée. Mais le bonheur n’a duré que quelques minutes : juste après l’ouverture du score, Patrice Evra a concédé un penalty, provoquant l’égalisation roumaine. A l’Euro, c’est malheureusement une vilaine habitude. La France est ainsi la seule équipe à avoir concédé un penalty lors de chaque édition de l’Euro depuis 2000.

Pog-bas. Symbole de ce premier match pas franchement réussi par les Bleus : Paul Pogba. Le milieu de la Juve est passé totalement à côté de sa rencontre, bien loin des attentes suscitées par son énorme talent. Trop de mauvais choix, trop de ballons perdus, il n’a ainsi remporté que 30% de duels. Didier Deschamps l’a logiquement remplacé par Anthony Martial à la 77e minute. Va falloir te réveiller, Paulo !