France-Allemagne : "On ne lâche rien", se satisfait Deschamps

  • A
  • A
France-Allemagne : "On ne lâche rien", se satisfait Deschamps
Didier Deschamps félicite ses joueurs après la victoire face à l'Allemagne. @ FRANCK FIFE / AFP
Partagez sur :

Le sélectionneur a apprécié le caractère des Bleus, vainqueurs de l'Allemagne (2-1) mardi soir en Ligue des nations après avoir été menés à la pause. 

RÉACTION

L'équipe de France a une sacrée force mentale. Menés à la pause, les Bleus ont renversé l'Allemagne (2-1) en Ligue des nations, mardi soir au Stade de France. Une réaction d'orgueil qui a satisfait Didier Deschamps, le sélectionneur des champions du monde. "Quand on voit qu'on n'est pas dans un bon soir, on ne lâche rien et ça c'est toujours quelque chose qu'il faut garder. Quand on arrive à gagner un match dans la difficulté, parce que cette équipe allemande a fait de bonnes choses ce soir, ça donne encore plus de force même si ce groupe en a déjà beaucoup", a déclaré "DD", interrogé après la rencontre en conférence de presse. 

"On a vu l'équipe qui a été championne du monde", selon Griezmann. Antoine Griezmann, le grand bonhomme de la soirée avec un doublé, a lui apprécié la réaction de ses partenaires. "Le coach et des joueurs ont parlé à la mi-temps et en deuxième période on a vu l'équipe qui a été championne du monde. On vient de sortir d'une Coupe du monde, se remettre dans le coup c'est assez compliqué", a estimé "Grizou". "Il faut se remettre dedans, retravailler, c'est dur de jouer comme nous le faisons. Cela demande beaucoup d'efforts physiquement et mentalement et il y aura des coups de moins bien. Mais après, on a vu qu'on pouvait réagir", a poursuivi l'attaquant, interrogé en zone mixte. 

Pour Giroud, "on a élevé notre niveau tous ensemble". Olivier Giroud a lui aussi loué le mental de l'équipe de France, longtemps en difficulté face à l'Allemagne, surtout en première période. "A ce niveau-là, si on ne rentre pas dans le match avec l'agressivité et l'intensité qu'il faut, on se met en difficulté. En seconde mi-temps, on a élevé notre niveau tous ensemble pour aller chercher ce résultat. On a fait preuve de beaucoup de caractère, de personnalité et surtout de mental. C'est le mental qui a joué en notre faveur aujourd'hui", a conclu l'avant-centre. 

Les Bleus, premiers avec 7 points de leur groupe de Ligue des nations, peuvent composter leur billet pour la phase finale en cas de victoire ou de nul aux Pays-Bas, le 16 novembre prochain.