VIDÉO - Triplé d'Ibrahimovic contre Kitchee

  • A
  • A
VIDÉO - Triplé d'Ibrahimovic contre Kitchee
@ REUTERS
Partagez sur :

STAR EN FORME - L'attaquant du PSG a inscrit trois buts face au club hongkongais, mardi.

Un triplé, deux passes décisives. Après avoir régalé la toile de son but aérien inscrit à l'entraînement, lundi, à Hong Kong, Zlatan Ibrahimovic s'est montré tout aussi efficace, mardi, en match cette fois : pas de "kung fu style", mais un joli triplé pour une victoire sans histoire (6-2) pour le dernier match de préparation du PSG avant le trophée des champions, samedi, contre Guingamp (à Pékin, rappelons-le).

>> LIRE AUSSI : Le foot français à l'assaut du marché chinois

Face au Kitchee FC, champion de son état (ou de sa région puisque Hong Kong appartient désormais à la Chine), le Suédois, déjà auteur de la passe décisive sur le but du 2-1, a fait preuve d'opportunisme pour marquer celui du 3-1 après un contre favorable (25e). Trois minutes plus tard, il a été à la réception d'un centre de Jean-Christophe Bahebeck pour catapulter le ballon sous la barre, du gauche. Enfin, "Ibra" a clos la marque, d'une tête aérienne, sur un long centre venu de la droite de la nouvelle recrue parisienne, l'Ivoirien Serge Aurier (74e).

Ibrahimovic signe un triplé :

Bahebeck aussi en vedette. Alors qu'Edinson Cavani était en touriste sur le banc, "Ibra", sorti à la 77e minute sous l'ovation d'un public hongkongais conquis d'avance, n'a pas été le seul Parisien à se mettre en évidence. Bahebeck, guère décisif lors de ses prêts à Troyes puis à Valenciennes - deux descentes à la clé -, s'est fendu d'un doublé et de deux passes décisives. Derrière, si Aurier a déjà brillé, la charnière centrale Zoumana Camara-Marquinhos continue d'inquiéter. Elle a encore montré de grands signes de fébrilité sur l'ouverture du score de Kitchee. Il reste encore quelques jours à Laurent Blanc pour peaufiner tout ça alors que les titulaires attendus, les Brésiliens David Luiz et Thiago Silva, ne devraient pas être opérationnels avant fin août.

>> LIRE AUSSI : Blanc : "mes valises sont prêtes"