Trémoulinas et Saint-Etienne, ça ne se fera pas

  • A
  • A
Trémoulinas et Saint-Etienne, ça ne se fera pas
@ MAXPPP
Partagez sur :

MERCATO - Le défenseur international va débuter la saison en Ukraine, au Dynamo Kiev.

Un prêt sans suite. L'AS Saint-Etienne espérait conserver l'international tricolore Benoît Trémoulinas, prêté en janvier dernier par le Dynamo Kiev pour six mois. Et bien, ça ne se fera pas. L'ancien défenseur des Girondins de Bordeaux, qui compte deux sélections, l'a expliqué jeudi au micro d'Europe 1. "Je suis allé à Saint-Etienne pour discuter avec les dirigeants", a-t-il précisé. "Malheureusement, on n'a pas trouvé d'accord même s'ils étaient prêts à faire des efforts (financiers) et moi aussi. Mais l'écart était un peu trop grand, donc je suis rentré à Kiev vendredi dernier et j'ai repris l'entraînement normalement pour faire une bonne saison avec le Dynamo."

>> LIRE AUSSI : Dja DjéDjé : l'Ukraine "mieux que la Ligue 1"

Changement de coach. Outre le différend financier, le changement d'entraîneur à la tête du Dynamo - Sergueï Rebrov a remplacé Oleg Blockhine -, a pu jouer dans la décision du joueur. "Il y a un nouveau coach qui a une autre vision du football qui me correspond plus", a avoué Trémoulinas, bien décidé à effectuer une belle saison avec le Dynamo, dans un pays en proie à des troubles politiques.

"A Kiev, le climat est très paisible, très tranquille", a nuancé le natif de Bordeaux. "Les gens vont dans les magasins, au restaurant, se promènent tranquillement. Il n'y a aucun souci à Kiev." L'autre grand club ukrainien, le Chakthior Donetsk, s'est lui installé à plus de 1.000 kilomètres plus à l'est pour éviter une région où l'armée ukrainienne et les rebelles pro-russes s'affrontent.

>> LIRE AUSSI : Où sont les joueurs du Chakthior Donetsk ?