Liverpool coulé par Bâle

  • A
  • A
Liverpool coulé par Bâle
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Les Reds ont été tenus en échec (1-1) par le FC Bâle, qui rejoint les huitièmes de finale.

Liverpool a écrit un nouveau chapitre de sa saison chaotique, mardi, en concédant un match nul synonyme d'élimination dès la phase de groupes de la Ligue des champions face au club suisse du FC Bâle (1-1). Le pire, c'est que ce résultat ne souffre (presque) d'aucune contestation. Les Reds, seulement 9es de leur championnat domestique, ont entamé la rencontre à l'envers et logiquement concédé l'ouverture du score dès la 25e minute de jeu. Après s'être débarrassé d'un Dejan Lovren emprunté, Fabian Frei a trouvé le petit filet opposé.

Guère plus en jambes en seconde période, les Reds ont également subi de plein fouet la décision contestable de l'arbitre, Björn Kuipers, qui a décidé d'exclure le Serbe Lazar Markovic, entré en jeu à la pause et coupable d'avoir voulu repoussé un adversaire de la main (60e). Balotelli (absent), Lambert (sorti à la pause), Markovic : la succession de Luis Suarez à la pointe de l'attaque de Liverpool, tout un roman...

Gerrard, le vain espoir. En infériorité numérique, les joueurs de Liverpool se sont relancés grâce à un coup franc splendide de leur éternel capitaine, Steven Gerrard (81e). Ils ont même été tout près de l'emporter sur une tête déviée de Jordan Henderson (86) ou sur une reprise au premier poteau de Martin Skrtel (90e+2). 

"A onze, cela aurait pu être l'enfer à la fin pour Bâle. Mais je crois quand même qu'on ne méritait pas mieux", a convenu un Gerrard déçu mais lucide. "On n'est pas éliminés à cause de ce match. On n'avait pas été bons à Bâle (0-1) et on avait encaissé un but stupide contre Ludogorets (2-2). Sur six matches, on a juste pas été assez bons. On a besoin de retrouver notre buteur Daniel Sturridge. On va aussi essayer de relancer Balotelli. Mais cela ne retire rien à ceux qui ont donné leur tripes ce soir." Liverpool quitte donc la C1 dès la phase de groupes, avec une malheureuse victoire en six matches, acquise dans le temps supplémentaire face à Ludogorets (2-1). Les Reds, troisièmes de leur groupe, vont désormais disputer les seizièmes de finale de la Ligue Europa. Très discuté, l'entraîneur Brendan Rodgers sera-t-il encore sur le banc au mois de février prochain ? Pas sûr.

>> LIRE AUSSI : Ligue des champions : Moncao s'invite en huitièmes