Ligue 1 : gros couac pour l'OM de Bielsa

  • A
  • A
Ligue 1 : gros couac pour l'OM de Bielsa
@ REUTERS
Partagez sur :

REVERS INITIAL - L'OM s'est incliné pour la première de Bielsa au Vélodrome face à Montpellier.

Une première manquée. Tout était en place pour que la fête soit belle. Un stade Vélodrome flambant neuf (avec certes une pelouse approximative), des anciennes gloires dans les tribunes - Roger Magnusson, Josip Skoblar ou Carlos Mozer - et même le président de l'UEFA en personne, Michel Platini. Mais la première de l'OM de Marcelo Bielsa au stade Vélodrome a débouché sur une défaite inattendue contre Montpellier, dimanche, lors de la 2e journée de Ligue 1 (2-0).

Stade Vélodrome (930x620)

© REUTERS

"On a essayé de jouer ensemble." Le dispositif à trois défenseurs centraux de l'entaîneur argentin a rapidement étalé ses limites, avec deux buts inscrits sur des alignements approximatifs, d'abord par Anthony Mounier, sur un lob astucieux (1-0, 19e), puis par Morgan Sanson, en contre-attaque (69e). "On a essayé de jouer ensemble, il nous manque effectivement quelque chose", a confié au micro de BeIN Sports l'ancien Rennais Romain Allessandrini, auteur d'une frappe sur le poteau. "On n'a pas le droit de perdre des matches comme ça à domicile."



Ayew sans maillot. L'OM a ajouté un côté ridicule à sa défaite. A la 51e minute de jeu, le Ghanéen André Ayew a en effet été contraint de céder sa place à Dimitri Payet. La raison ? Le club ne disposait plus d'un troisième maillot floqué du n°10 alors qu'Ayew avait été contraint d'en changer deux fois pour saignement à la tête. On a essayé de bricoler un maillot n°33 dans la précipitation, sans obtenir l'autorisation de l'arbitre. A l'OM, l'intendance est presque autant à revoir que la défense.

>> LIRE AUSSI : Encore deux passes décisives pour Valbuena