Bayern-Ribéry : Hoeness, "le cœur du club"

  • A
  • A
Bayern-Ribéry : Hoeness, "le cœur du club"
@ REUTERS
Partagez sur :

DÉCLARATION - Le joueur du Bayern Munich ne tarit pas d'éloges sur son ancien président.

Depuis le début de sa carrière, Franck Ribéry carbure au sentiment. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que l'ailier gauche du Bayern Munich, plus qu'un autre, dise toute son émotion de voir l'ancien président du club, Uli Hoeness, prendre dans les jours qui viennent la direction de la prison. "Tout homme a connu un problème ou commis une faute", a admis le joueur tricolore dans les colonnes du magazine Bild. "De telles choses peuvent se produire dans la vie. Pour une faute, qu'il a reconnue et dont il s'est repenti, on ne doit pas le priver du travail de sa vie."

De retour au Bayern après la prison ? Peu après la victoire contre le Bayer Leverkusen, samedi (2-1), le joueur français avait déjà eu une pensée pour celui qui l'a accompagné tout au long de ses années bavaroises. "Ma génération n'a connu un Bayern qu'avec lui", poursuit Ribéry "Ce n'est pas une simple personne du club, il est une partie de l'histoire du Bayern. Quand tu penses au Bayern, tu penses automatiquement à Uli Hoeness. Il est le cœur du club." Une autre figure du club bavarois, l'ancien gardien de but, Oliver Kahn, envisage un retour de Hoeness, une fois que celui-ci aura purgé sa peine de trois ans et demi de prison. "Je peux très bien imaginer qu'il revienne aussi après cet épisode difficile", écrit Kahn dans un blog pour Bild, soulignant : "quiconque écarte Hoeness maintenant le connaît mal".

En prison dans quelques semaines. Hoeness a démissionné vendredi et accepté d'aller en prison, au lendemain de sa condamnation pour une fraude fiscale de plus de 28 millions d'euros. La justice allemande ayant renoncé lundi à contester son jugement, le "cœur du Bayern" rejoindra la prison dans quelques semaines.

sur le même sujet, sujet,

PAS D'APPEL - Hoeness ira bien en prison

CASE PRISON - Hoeness écope de trois ans et demi de prison

FRAUDE FISCALE - Hoeness, une fraude à 27 millions d'euros

DANIEL COHN-BENDIT - Le loup de Bavière, modèle de prédation financière