Alfredo Di Stefano, légende du Real Madrid, est mort

  • A
  • A
Alfredo Di Stefano, légende du Real Madrid, est mort
Alfredi Di Stefano avait porté les couleurs du Real Madrid de 1953 à 1964.@ MAXPPP
Partagez sur :

LÉGENDE - Le président d'honneur du club Merengue, double Ballon d'Or, est mort lundi à l'âge de 88 ans.

Le président d'honneur du Real Madrid, Alfredo Di Stefano, double Ballon d'Or en 1957 et 59 quand il portait les couleurs des Merengue, est mort lundi à l'âge de 88 ans, a annoncé le Real Madrid. L'ancien joueur hispano-argentin avait été victime samedi d'un arrêt cardio-respiratoire dans les rues de Madrid, tout près du stade Santiago Bernabeu. Il avait ensuite été transféré à l'hôpital Gregorio Maranon.



Une légende du "madridisme". Di Stefano a été l'une des premières stars du football moderne. Après un début de carrière en Amérique du Sud - à River Plate, en Argentine, puis au Millonarios Bogota, en Colombie -, le joueur né à Buenos Aires débarque au Real Madrid en 1953 après un transfert avorté avec le Barça. Il devait y former un fameux duo avec la star hongroise Laszlo Kubala. Mais Di Stefano signe finalement au Real, sous la pression du régime franquiste selon certains. Il y restera onze saisons, jusqu'en 1964.



Cinq Coupes des clubs champions. Avec la "Maison blanche", qui parle de lui comme du "meilleur joueur de tous les temps", Di Stefano remporte la Coupe d'Europe des club champions, ancêtre de la Ligue des champions, cinq fois d'affilée, entre 1956 et 1960. Il forme à la fin des années 1950 l'un des plus fameux trios de l'histoire avec le Hongrois Ferenc Puskas et le Français Raymond Kopa.

Kopa se souvient d'un "super capitaine" :

A la fin de sa carrière de joueur, Di Stefano a également entraîné le Real entre 1982 et 1984 puis en 1990-91. Il en était aujourd'hui le président d'honneur, associé aux plus grandes manifestations du club.

Il pose ici avec feu Eusebio lors de l'arrivée de Ronaldo en 2009 :

Di Stefano avec CR7 (930x620)

© REUTERS

Aucun match de Coupe du monde. Di Stefano présente la particularité d'avoir porté les couleurs de deux équipes nationales : l'Argentine, en 1947, puis l'Espagne après sa naturalisation, en 1956. Il a porté le maillot de la Roja à 31 reprises pour 23 buts. Mais il n'a jamais eu la chance de disputer le moindre match en grande compétition avec l'Espagne, non qualifiée pour le Mondial 1958 puis forfait lors de l'Euro 1960. Victime d'une blessure en match de préparation, il n'a pas pu participer à la Coupe du monde au Chili, en 1962. Il était écrit que Di Stefano serait uniquement et éternellement associé au Real...