Un Real amoindri face à l'Atlético

  • A
  • A
Un Real amoindri face à l'Atlético
@ Pierre-Philippe MACOU/AFP
Partagez sur :

BLESSURES EN CASCADE - Les Merengue seront privés de plusieurs joueurs majeurs pour leur quart de finale retour de Ligue des champions.

La liste des absents pour le quart de finale retour face au voisin de l'Atlético, mercredi soir, s'allonge du côté du Real Madrid. Après Marcelo, suspendu, Luka Modric et Gareth Bale, blessés, c'est au tour de Karim Benzema de déclarer forfait pour ce match retour très attendu (aller : 0-0), remake de la dernière finale de l'épreuve (4-1 a.p. pour le Real). L'attaquant de l'équipe de France souffre d'une entorse du ligament collatéral du genou droit. Le club madrilène l'a annoncé mardi matin dans un communiqué, sans préciser toutefois la durée d'indisponibilité de son joueur.

Ancelotti en conférence de presse (960x640)

© G.Julien/AFP

Polémique autour du cas Modric. Le quotidien sportif espagnol Marca, généralement très bien informé quand il s'agit de "la Maison blanche", annonce "entre dix jours et deux semaines d'absence" pour Benzema. L'absence devrait être beaucoup plus longue pour Modric, dont le cas a été abordé mardi lors de la conférence de presse d'avant-match (photo). Invité à réagir aux critiques du médecin de l'équipe nationale de Croatie, qui l'accuse de ne pas avoir assez ménagé Modric, l'entraîneur du Real a rué dans les brancards (c'est le cas de le dire). "Il me semble que c'est quelqu'un qui arrive d'un autre monde, un extraterrestre", s'est irrité Ancelotti. "S'il (Modric) avait vraiment eu besoin de repos, il aurait pu se reposer contre la Norvège (victoire 5-1 le 28 mars, ndlr). Au lieu de ça, il a joué les 90 minutes alors que le résultat était déjà acquis." Modric souffre d'une entorse au genou droit depuis un choc subi samedi contre Malaga, en Liga (3-1).

A l'heure des retrouvailles avec l'Atlético, qu'il n'a jamais battu en sept rencontres cette saison (championnat, Supercoupe d'Espagne, Coupe d'Espagne et match aller), le Real n'en mène pas large mais son entraîneur reste confiant. "Je crois que tout l'effectif disponible est prêt pour ce match, cela ne change pas ce que nous devons faire sur le terrain", estime le technicien italien. "Être plus motivé que nous le sommes est impossible, nous avons une grande opportunité et nous devons en profiter. J'ai une seule idée en tête : aligner une équipe capable de jouer comme au match aller, où notre première période a été très bonne."

Quelle attaque mercredi ? Privé de deux membres de la fameuse "BBC", Benzema et Bale, Ancelotti va devoir dessiner une attaque inédite. Composée de quels joueurs ?  "Avec les forfaits de Bale et (Karim) Benzema, nous avons plusieurs solutions devant : 'Chicharito' (Hernandez), Jesé, repositionner James... James joue très bien, que ce soit sur l'aile droite ou au milieu, il va nous être d'une grande aide parce qu'en ce moment, il est très efficace dans ses passes décisives, dans la verticalité et dans la finition. 'Chicharito' aussi a très bien joué dans les matches où je l'ai aligné. Il se sent très bien physiquement et il a démontré contre Malaga (victoire 3-1 avec une passe décisive, ndlr) qu'il était dans une bonne condition psychologique." Dans une bonne condition psychologique, le Real devra l'être mercredi face à un Atlético Madrid qui n'a pas son pareil pour faire "dégoupiller" un adversaire...