Température de 0 sur Marseille

  • A
  • A
Température de 0 sur Marseille
@ MAXPPP
Partagez sur :

EN UN CLIC - L'OM a subi une cinquième défaite en cinq matches en Ligue de champions.

Wilshere, buteur avec Arsenal (930x620)

© REUTERS

Le moment où tout a basculé* : Déjà éliminé de la Ligue des champions, l'OM abordait son match sur la pelouse d'Arsenal sans la moindre pression. Et ça s'est vu. Après 28 secondes de jeu seulement, Arsenal menait déjà 1-0 après un petit exploit côté droit de Jack Wilshere, auteur du but le plus rapide de la saison en Ligue des champions. L'international anglais, bien lancé par Bacary Sagna, s'est joué de Lucas Mendes côté droit avant d'ajuster un tir dans la lucarne de Steve Mandanda, impuissant. Malgré de meilleures intentions en deuxième période, l'OM n'a jamais été en mesure de remonter ce but de retard.

Wilshere marque après 28 secondes de jeu :



L'action Playstation : Déjà auteur du premier but, Wilshere a inscrit le but du 2-0 peu après l'heure de jeu sur un mouvement à trois splendide aux abords de la surface. Aaron Ramsey trouva Mesut Özil entre deux défenseurs. L'Allemand, au jeu toujours aussi léché, remit alors sur un pas à Wilshere, qui trompa Mandanda de près. Du travail bien fait.

Mandanda face à Arsenal (930x620)

© REUTERS

La pensée du jour : "Aujourd'hui (mardi), on a été totalement dépassé. Dans ce groupe, les adversaires ont été largement supérieurs à nous. C'est un collectif qui a totalement plongé aujourd'hui (mardi)." Les mots du capitaine Steve Mandanda au micro de BeIn Sport sont durs. Mais justes. Enfin, pas tout à fait. L'international tricolore aurait pu s'envoler du lot car, lui, a été au niveau Ligue des champions, avec plusieurs parades spectaculaires et un penalty détourné devant Özil (photo).



Le people : Les anciennes stars des deux équipes étaient présentes au rendez-vous. Thierry Henry, meilleur buteur de l'histoire du club et qui s'entraîne également avec les Gunners, était en tribune présidentielle. Quant à l'OM, c'est... Joey Barton qui était en vedette. Venu en voisin, le joueur des Queens Park Rangers avait lui pris place dans... le parcage marseillais, avec les supporters de l'OM.



Celui qui a bien mérité sa douche : Pour ce match sans réel enjeu excepté celui de sauver l'honneur, le coach phocéen Elie Baup, avait décidé de faire tourner en titularisant Jordan Ayew, Khalifa, Lemina ou encore Imbula. Ça n'a pas marché. C'est quand Mathieu Valbuena et surtout Florian Thauvin sont entrés en jue que l'OM a sorti la tête de l'eau. L'ancien Bastiais s'est créé trois occasions coup sur coup, avec notamment un enchaînement contrôle de la poitrine et frappe de volée que le gardien d'Arsenal, Wojciech Szczesny, a dévié avec difficulté.

Le chant : L'Emirates Stadium ne s'est pas passionné pour la venue de l'OM. L'écrin des Gunners n'était pas plein et s'est vidé avant même la fin de la rencontre. En revanche, et malgré les événements contraires, les quelque 1.500 supporters de l'OM, eux, ont chanté et bougé tout au long des 90 minutes. Malheureusement, la défaite était encore au bout.

*A voir : la "bible" d'Europe1.fr en short