Ronaldinho, roi d'Amérique du Sud

  • A
  • A
Ronaldinho, roi d'Amérique du Sud
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - La star brésilienne a remporté mercredi la Copa Libertadores avec l'Atletico Mineiro.

Tir de Ronaldinho (930x620)

© REUTERS

Sept ans après avoir remporté la Ligue des champions avec le Barça, Ronaldinho a enlevé mercredi soir son équivalent en Amérique du Sud, la Copa Libertadores. Battu 2-0 lors du match aller par le club paraguayen de l'Olimpia Asuncion, son équipe de l'Atletico Mineiro a renversé la tendance, mercredi soir, en s'imposant sur le même score (2-0), avant de s'imposer après prolongation, à l'issue de la séance de tirs au but (4-3).

L'Atletico Mineiro s'impose (2-0, 4-3 aux tirs au but) :

Ronaldinho avec la Copa Libertadores (930x620)

© MAXPPP

Après s'être heurté pendant une mi-temps à la défense paraguayenne, le club de Belo Horizonte a trouvé la faille à la 46e minute sur une reprise de Jo, le meilleur réalisateur de la compétition (7 buts). Les Noir et Blanc ont finalement dû attendre la 86e minute et un coup de tête de Leonardo Silva pour arracher l'égalisation sur l'ensemble des deux matches. Deux tirs au but manqués par Asuncion ont ensuite permis à l'Atletico Mineiro de décrocher sa première Copa Libertadores, qui est également la première de Ronaldinho, qui a rejoint le club l'an dernier. "C'est une joie immense et un plaisir d'avoir accompli tout ça", a souligné l'ex-star de l'AC Milan au micro de FoxSports. "Grâce à Dieu, c'est parfait."

Après la la Copa America (1999), la Coupe du monde (2002), la Coupe des confédérations (2005), la Ligue des champions (2007) et désormais la Copa Libertadores, Ronaldinho va partir à l'assaut en décembre prochain, au Maroc, du seul grand titre qui lui manque : le Mondial des clubs. "Pour le moment, je veux juste en profiter. Ce maillot sera pour ma mère", a simplement commenté "Ronnie". L'ancien meneur de jeu du PSG, âgé de 33 ans et non retenu pour la dernière Coupe des confédérations, espère encore faire partie de la liste du sélectionneur de la Seleçao, Luiz Felipe Scolari, pour le Mondial 2014, au Brésil.