PSG : Ibrahimovic interdit à ses coéquipiers de parler

  • A
  • A
PSG : Ibrahimovic interdit à ses coéquipiers de parler
@ François LO PRESTI/AFP
Partagez sur :

DÉCISION - Le géant suédois a poussé ses coéquipiers à ne pas parler en zone mixte, mardi.

Plutôt discret sur la pelouse, mardi soir, à l'occasion de la demi-finale de la Coupe de la Ligue remportée par le PSG à Lille (1-0), Zlatan Ibrahimovic s'est fait remarquer lors de l'après-match. Le Suédois, sourire en coin, a en effet enjoint ses coéquipiers à ne pas parler aux micros et devant les caméras. "Suivez moi, suivez moi. Personne ne parle. Parce que je suis le patron", a-t-il insisté en anglais ("Follow me, follow me. Nobody talks. 'Cause I'm the boss"). "Ibra" était sorti du vestiaire à la tête d'un petit groupe de joueurs où figuraient notamment Maxwell, Marquinhos, Zoumana Camara, Edinson Cavani et Lucas. Le jeune international brésilien a été le seul à contrevenir aux ordres de son capitaine, en répondant à des questions en portugais.

"Personne ne parle", décrète Ibrahimovic :



"Vous connaissez mieux le football que moi ?" C'est la deuxième fois en cinq jours qu'Ibrahimovic se fait remarquer en "zone mixte", cet espace où les joueurs des deux équipes passent devant les journalistes avant de rejoindre leurs véhicules. Vendredi dernier, à l'issue de la victoire du PSG sur Rennes au Parc des Princes (1-0), le Suédois s'était montré taquin (et un peu condescendant) avec un journaliste. Interrogé sur sa relation avec Cavani, le Suédois avait répété : "est-ce que beaucoup de gens se posent la question ou vous seulement ?"

Ibrahimovic se moque d'un journaliste en zone mixte :

Il avait enchaîné, sarcastique : "vous semblez mieux le savoir que moi. Vous écrivez dessus. Vous connaissez mieux le football que moi ?" Zlatan avait ensuite moqué le fait que le journaliste porte lui-même sa caméra : "vous êtes journaliste ou caméraman ? Vous devriez avoir un caméraman avec vous ? Ah, c'est un petit budget..."

Ibrahimovic, coupable d'une semelle sur le Stéphanois Romain Hamouma le 25 janvier dernier, risque une suspension. Il est convoqué devant la commission de discipline de la Ligue le 19 février prochain. D'ici là, il peut continuer à jouer et sera présent, dimanche soir, pour le choc au sommet de la Ligue 1 sur la pelouse de l'Olympique lyonnais. A la suite duquel il s'amusera peut-être encore avec les journalistes...

>> LIRE AUSSI : Coupe de la Ligue : le PSG se qualifie pour la finale