PSG : "Ibra", restera, restera pas ?

  • A
  • A
PSG : "Ibra", restera, restera pas ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

TRANSFERTS - Le Suédois a apporté lundi des garanties minimales sur son avenir au PSG.

C'est aujourd'hui la question qui brûle les lèvres des supporters du PSG (et de quelques suiveurs de la Ligue 1 aussi) : Zlatan Ibrahimovic va-t-il rester à Paris pour former avec Edinson Cavani la plus fameuse (oui, n'ayons pas peur des mots) paire d'attaquants d'Europe ?

De retour dans le groupe parisien depuis jeudi dernier, le Suédois a tenu sa première conférence de presse, lundi soir, à Stockholm, en Suède, où le club champion de France est en stage. Comme à son habitude, "Ibra", en terrain conquis, a joué avec les mots, à tel point que les conclusions tirées de ses déclarations peuvent être assez opposées...





En Une, le quotidien Le Parisien titre : "il n'y a pas de raison que je change de club". De son côté, L'Equipe, (qui appartient au même groupe de presse que Le Parisien), titre : "Ibra n'est pas certain de rester." "On lit chaque été que je vais jouer dans tous les clubs d'Europe, dans tel club ou tel autre club", a relevé lundi "Zlatan", avec son habituel sourire taquin. "C'est fait pour vendre des journaux. Je contrôle la situation et je sais ce qui va se passer." Mais "Zlatan" n'a pas révélé ce qui allait se passer, justement, alors que le Real Madrid et Manchester City sont sur les rangs pour l'enrôler. "J'ai un contrat avec le PSG et il n'y a pas de raison a priori pour que je quitte le club cet été." Ibrahimovic a signé à l'été 2012 un contrat de trois ans avec le PSG, avec lequel il est donc lié jusqu'en 2015. Mais, car il y a un "mais", le Suédois a ajouté qu'il devait encore rencontrer son président, Nasser Al-Khelaïfi. "Lui et moi, il nous arrive de parler de tout, et même d'immobilier. Là, nous devons discuter des détails, des petits comme des grands."

15 millions d’euros nets par an ?

Ce sont aujourd'hui ces détails qui font douter de la présence d'"Ibra" dans l'effectif parisien, la saison prochaine. Quels sont-ils ? On peut facilement deviner qu'il s'agit d'une revalorisation de contrat. "Ibra", déjà payé 14 millions d'euros nets d'impôt par an, souhaiterait gagner un million de plus, selon L'Equipe. Alors que son coéquipier brésilien Thiago Silva, courtisé par le Barça, a vu ses émoluments valoriser à hauteur de 12 millions d'euros (contre 10,5 millions la saison dernière), e Suédois est évidemment en position de force pour négocier.

Outre son apport sportif évident (meilleur joueur et meilleur buteur de Ligue 1 la saison dernière), le Suédois est devenu en l'espace d'une saison une figure du championnat de France, pour ne pas dire de la France tout court. Sa marionnette aux Guignols, ses saillies en conférence de presse et ses buts spectaculaires ont fait de lui une personnalité connue bien au-delà du cercle des amateurs de football. Avec "Ibra", le PSG a trouvé sa figure de proue. Le perdre après avoir déjà perdu son entraîneur, Carlo Ancelotti, et son directeur sportif, Leonardo, serait un coup médiatique très dur.

Ibrahimovic en conférence de presse (930x620)

© MAXPPP

En attendant de régler ces détails, Ibrahimovic devrait disputer une mi-temps contre Hammarby (ici Kennedy Bakircioglue), lundi soir, à la Tele 2 Arena de Stockholm. Sans Cavani, en vacances. "Je n'ai jamais joué avec Cavani, mais nous sommes des professionnels et il va falloir nous adapter", a souligné "Ibra". Cavani découvre une nouvelle équipe. Il doit apprendre à connaître le club, la ville et supporters. C'est un bon renfort et il est le bienvenu." Discours convenu. On a comme le sentiment qu'avant de penser à Cavani, "Ibra" pense d'abord à lui...