PSG : 0-0 à Monaco, bon ou mauvais point ?

  • A
  • A
PSG : 0-0 à Monaco, bon ou mauvais point ?
@ Valéry HACHE/AFP
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le club de la capitale a été tenu en échec, dimanche, à Monaco (0-0) et reste 2e derrière Lyon.

Le PSG, qui avait l'occasion de s'emparer de la tête de la Ligue 1 après la défaite de Lyon à Lille à samedi (2-1), a dû se contenter du point du match nul à Monaco, dimanche soir, lors du match de clôture de la 27e journée de Ligue 1 (0-0). C'est la troisième fois cette saison que la club de la capitale manque l'opportunité de prendre les commandes de la Ligue 1 à l'issue d'une journée. "On a des joueurs qui marquent des buts, peut-être pas assez", a regretté l'entraîneur parisien, Laurent Blanc, en conférence de presse. "On a cinq-six occasions ce soir (dimanche soir) mais on n'arrive pas à en cadrer une."

Pastore-640

© AFP

Les occasions manquées de Pastore. En l'absence de Zlatan Ibrahimovic, suspendu deux matches pour son tacle dangereux sur le Stéphanois Romain Hamouma en janvier, Blanc avait aligné une attaque "100% sud-américaine" avec les deux Argentins Ezequiel Lavezzi et Javier Pastore encadrant l'Uruguayen Edinson Cavani. Les deux anciens Napolitains décevants (comme souvent), Pastore s'est montré le plus inspiré à l'approche du but sans toutefois parvenir à concrétiser. "C'est une déception, c'était une opportunité pour prendre la première place", a regretté l'ancien joueur de Palerme, cité par le quotidien L'Equipe. "L'équipe a bien joué mais on a raté des occasions et j'en prends la responsabilité car j'en ai raté deux, les plus faciles. Si je marque, on est premiers."

"Pas facile de prendre un point à Monaco." Malgré les regrets, entraîneur et joueurs parisiens entendaient voir le côté positif des choses. Pragmatique, Blanc a constaté que "sur les trois équipes de tête, seul Paris a pris un point lors de cette journée". Samedi, Lyon avait perdu à Lille (2-1) et vendredi, l'OM avait chuté contre Caen (3-2). "Ce n'est pas facile de prendre un point à Monaco", a ajouté le technicien cévenol, ravi que Monaco ne se soit pas créé la moindre occasion. En dehors de la satisfaction défensive, Blaise Matuidi a vu "du mieux" dans le jeu parisien. "Le travail de cette semaine va nous servir pour la suite", a encore considéré Blanc. La suite, ce sont les retrouvailles avec l'ASM, mercredi soir, en quarts de finale de la Coupe de France, puis la réception de Lens, samedi après-midi, au Parc des Princes.

Lens dans une semaine, OM-OL dans deux semaines... C'est peut-être cette perspective-là qui faisait dire aux acteurs parisiens que ce point pris à Monaco n'était pas une si mauvaise affaire. Car, pendant que le PSG - logiquement avec Ibrahimovic - recevra l'avant-dernier du classement, Lens, qui n'a toujours pas gagné en 2015, l'OM se déplacera à Toulouse, qui joue sa survie dans l'élite, et l'OL à Montpellier, qui a remporté cinq de ses sept derniers matches. Et si l'on se projette sur la journée suivante, on constate que les deux Olympiques s'affronteront au stade-Vélodrome pendant que le PSG, lui, se rendra à Bordeaux. Le calendrier des deux prochaines journées est favorable aux Parisiens. Dans ces conditions, un nul 0-0 à Monaco est-il un si mauvais résultat ? Pas sûr.

>> LIRE AUSSI - Le PSG n'y arrive toujours pas contre Monaco

>> LIRE AUSSI - Le PSG et Monaco se neutralisent