On a retrouvé Yoann Gourcuff

  • A
  • A
On a retrouvé Yoann Gourcuff
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le milieu de terrain lyonnais a réalisé une belle performance contre Bastia (5-2).

Yoann Gourcuff a-t-il réalisé son meilleur match sous le maillot de l'OL, dimanche, contre Bastia (5-2) ? Sans être aussi affirmatif, on peut dire, sans trop de risque de se tromper, que ce fut l'un de ses meilleurs. Et d'abord parce qu'ils ne sont pas nombreux. En effet, le milieu de terrain lyonnais a seulement disputé dimanche son 60e match sous le maillot de l'OL, toutes compétitions confondues, lui qui est arrivé dans le Rhône à l'été 2010. Cette saison, c'était seulement son cinquième match, son troisième en championnat. Mais c'était surtout son deuxième de la semaine après une coupure de deux mois et demi après une blessure. Et, le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il a été concluant.

90 minutes et plusieurs gestes décisifs

Gourcuff face à Bastia (930x620)

© REUTERS

Pour son retour, Gourcuff avait déjà affiché quelques belles promesses sur la pelouse de Nice, en Coupe de la Ligue, mercredi (1-3). Mais, dimanche, à Gerland, il a fait mieux encore en nous rappelant parfois le Gourcuff de la saison 2008-09, quand il avait été élu meilleur joueur de la saison avec Bordeaux. Tranchant dans ses prises de balle et appliqué dans ses transmissions, Gourcuff a été à l'origine de trois des cinq buts lyonnais, en tirant le coup franc sur le but de Maxime Gonalons (3e), en imposant son rythme à la contre-attaque gagnante conclue par Jimmy Briand (90e+3) puis en provoquant le penalty transformé par Steed Malbranque (90e+5), l'autre grand artisan de la victoire lyonnaise. Plus surprenant, Gourcuff, qui a joué les 90 minutes, a également répondu présent physiquement quand l'OL s'est retrouvé en infériorté numérique. Sa frappe puissante, dans le temps supplémentaire de la première période, a même touché la transversale du but bastiais, le dos du gardien puis à nouveau la transversale... Puis, en seconde période, le n°8 lyonnais a buté sur Macedo Novaes, sorti à sa rencontre (75e, photo).

Avec Malbranque, un duo prometteur

Malbranque avec Gourcuff (930x620)

© MAXPPP

Au-delà des gestes, souvent justes, et des occasions, Gourcuff a paru à nouveau capable d'imprimer sa marque au milieu, aux côtés de joueurs très techniques également, comme l'increvable Malbranque. "Leur relation est fluide et elle permet à l'équipe d'aller vers l'avant", a reconnu l'entraîneur des Gones, Rémi Garde. "Bien sûr, Maxime Gonalons a été contraint rapidement de jouer en défense après l'exclusion de Lovren. Nous n'avons pas pu voir ce que j'aimerais voir à l'avenir avec ces trois joueurs. La relation technique est intéressante surtout quand ils sont à ce niveau-là tous les deux." Malbranque, élu joueur du mois en octobre par les supporters de l'OL, est si brillant que son gardien, Rémy Vercoutre, a même milité dimanche soir pour sa présence dans le groupe France qui doit affronter l'Italie, le 14 novembre prochain. On ne serait pas surpris qu'il le fasse également bientôt pour Gourcuff.