OM-OL : Hubert Fournier, le meilleur coach de Ligue 1 ?

  • A
  • A
OM-OL : Hubert Fournier, le meilleur coach de Ligue 1 ?
@ AFP
Partagez sur :

L’entraîneur de l’OL, leader de la Ligue 1, réussit une superbe première saison sur le banc lyonnais.

Marseille contre Lyon, c’est aussi un duel de coach. Dimanche soir, le leader lyonnais rendra visite à l’OM, troisième, dans le choc de la 29e journée de Ligue 1. Si les deux hommes obtiennent d’excellents résultats, l’attention s’est nettement plus souvent portée sur le bouillant coach argentin de l’OM, Marcelo Bielsa. Son homologue lyonnais, Hubert Fournier, réalise pourtant une saison remarquable avec un effectif majoritairement composé de jeunes issus du centre de formation. Arrivé cet été, l’ancien entraîneur de Reims a réussi à convaincre avec un jeu séduisant et offensif, et à imposer sa marque sur le banc lyonnais en à peine quelques mois. Mais quels sont les clés de la réussite du coach de l'OL ?

Fekir buteur à Montpellier (640x640)

© Pascal GUYOT/AFP

Il sait gérer les jeunes talents. Le deal était clair dès le début de saison : l’OL n’a pas d’argent mais a un centre de formation performant. Pour composer son effectif, Hubert Fournier n’a pas eu d’autre choix que de faire confiance aux jeunes pousses lyonnaises. Il a progressivement intégré Nabil Fékir dans le onze de départ pour en faire un joueur indispensable. Moins connus, les milieux de terrain Corentin Tolisso et Jordan Ferri sont désormais indéboulonnables dans l’entrejeu, aux côtés du capitaine Maxime Gonalons, lui aussi formé au club. Sur le banc, Fournier a aussi le nez creux. Les attaquants Clinton N’Jié et Mohamed Yattara ont plusieurs fois effectué des entrées réussies en fin de match, malgré un temps de jeu réduit. Preuve que des titulaires aux remplaçants, l’ensemble de l’effectif lyonnais a compris le message d’Hubert Fournier.  

Il sait composer sans les stars. Si l’effectif lyonnais est assurément talentueux, il n’a pas été épargné par les coups du sort. Les milieux Clément Grenier et Gueïda Fofana, deux joueurs clés de l’OL, sont blessés depuis le début de la saison et n’ont pas joué le moindre match. Yoann Gourcuff, lui, est plus souvent à l’infirmerie que sur les terrains de foot, malgré plusieurs prestations de très haut niveau. Autre perte préjudiciable pour l’OL : Milan Bisevac. Le défenseur lyonnais s’est rompu les ligaments croisés début février contre Monaco et manquera la fin de la saison. Mais pas de panique : à chaque fois, Hubert Fournier a puisé dans les réserves du centre de formation lyonnais pour prendre le relais, avec succès.
fournier-interieur-640

© AFP

Il sait remobiliser ses troupes. La réussite de l’OL est d’autant plus remarquable que le début de saison avait été catastrophique. Les Lyonnais avaient été humiliés, éliminés de la Ligue Europa par les obscurs roumains de l’Astra Giurgiu. Quelques jours plus tard, Lyon s’inclinait sur le pelouse du FC Metz (2-1) et pointait alors à la 17e place de Ligue 1, fin août. Cet été meurtrier a pourtant laissé place à un automne fructueux. L’OL s'est alors ressaisi, à la surprise générale, avec une victoire contre Monaco (2-1) et un nul contre le PSG (1-1). Lyon a alors enchaîné une série de 10 matches sans défaite pour s’installer sur le podium en novembre, juste avant le derby contre Saint-Etienne. Et là : patatra. Les Verts giflent les Lyonnais (3-0), faisant craindre un nouveau trou noir sur les bords du Rhône. Mais les hommes de Fournier se refont immédiatement la cerise avec six victoires consécutives pour prendre la tête de la Ligue 1, début janvier. A la veille de la 29e journée, l’OL est toujours en tête.

Il sait tenir tête à Aulas. Même les critiques à peine voilées de son président ne font pas peur à Hubert Fournier. Après la défaite contre Lille, début mars, Jean-Michel Aulas avait retweeté un message d’une supportrice : "Fournier a clairement craqué à mettre Gourcuff sur le banc, on peut pas se permettre de mettre notre meilleur joueur de côté". Interrogé sur le sujet, le coach lyonnais ne s’était pas défilé. "C'est moi, qui, jusqu'à nouvel ordre, vais décider jusqu'à la fin de la saison. Nous ferons alors le point sur notre saison que nous aurons passée en collaborant ensemble. Pour le moment, c'est encore moi qui décide", avait répondu Hubert Fournier. Une passe d’armes qui a relancé les interrogations autour de l’avenir du coach lyonnais. Alors, restera ou restera pas ? Seul Jean-Michel Aulas a la réponse.

>> LIRE AUSSI : Yoann Gourcuff forfait pour le choc contre l'OM

>> LIRE AUSSI : Lyon humilie Montpellier et garde les rênes de la Ligue 1

>> LIRE AUSSI : L'OM étrille Toulouse (1-6)

>> LIRE AUSSI : Yoann Gourcuff foudroie l'OM