MU : qui va succéder à Sir Alex ?

  • A
  • A
MU : qui va succéder à Sir Alex ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

FOOT - Un favori se dégage pour succéder à "Fergie" : David Moyes. Autre option : Mourinho.

Après plus de 26 ans passés sur le banc de Manchester United et en passe d'y jouer un rôle d'ambassadeur, difficile de penser que Sir Alex Ferguson n'a pas préparé un tant soit peu l'"après". C'est pourquoi, mercredi, un nom se dégageait dans la liste des prétendants à la succession du légendaire "Fergie" : David Moyes. En France, ce n'est pas un nom ronflant. Mais, en Angleterre, ce jeune quinquagénaire jouit d'une grande respectabilité. En poste à Everton depuis 2002, Moyes a conduit le "deuxième" club de Liverpool en Ligue des champions en 2005 puis en finale de la Coupe d'Angleterre en 2009 avec un effectif beaucoup plus limité que des grosses cylindrées comme Chelsea, Arsenal, Manchester City ou... Manchester United.



Moyes, un CV presque parfait. Entraîneur fidèle (et en fin de contrat), Moyes possède en outre une grande expérience de la Premier League. Il est, derrière son possible prédécesseur, Arsène Wenger (Arsenal) et Harry Redknapp (Queens Park Rangers), l'homme qui compte le plus de matches sur le banc parmi l'élite du foot anglais (425 rencontres). Il est également le seul, avec ses trois entraîneurs, à présenter un bilan d'au moins 150 victoires en Premier League. Ancien joueur lui-même, Moyes a évolué sous les mêmes couleurs, à Preston North End, qu'un certain David Beckham, qui avait été prêté dans ce club lors de la saison 1994-95 par... le Manchester United d'Alex Ferguson.

David Moyes, portrait (930x620)

© REUTERS

Ecossais comme Ferguson. En dehors de la fidélité, Moyes a le profil pour encadrer les jeunes pousses que Ferguson a fait émerger ses dernières années. Et, il est... écossais, ce qui n'est pas un moindre avantage quand on connaît l'attachement de "Fergie" à sa terre d'origine. A plusieurs reprises, dans le passé, Ferguson lui-même avait d'ailleurs cité Moyes comme un possible successeur... Mercredi, le Danois Peter Schmeichel, ancien gardien du Manchester champion d'Europe en 1999, a même annoncé l'officialisation de l'arrivée de Moyes puis s'est rétracté, expliquant qu'il ne faisait que réagir à un tweet du quotidien The Times annonçant le transfert comme acquis. D'autres quotidiens britanniques, comme le Telegraph, indiquent même que l'annonce sera faite dans la soirée.

L'appel possible à un "historique". Si ce transfert attendu ne devait pas se faire, quels pourraient être les autres entraîneurs possibles pour MU ? Le Norvégien Ole-Gunnar Solskjaer, buteur décisif lors de la finale de la Ligue des champions 1999, a pour lui de bien connaître l'institution "Man Utd" : il a entraîné la réserve au début du siècle. De la même façon, l'Irlandais Roy Keane, l'Anglais Gary Neville ou notre Eric Cantona national, eux aussi des "historiques" du club, seraient des candidats crédibles. Mais l'inexpérience du haut niveau de ces quatre techniciens est sans doute rédhibitoire. Ce n'est pas le cas de Laurent Blanc, lui aussi passé par MU (de 2001 à 2003). Champion de France avec Bordeaux en 2009, le Cévénol a prouvé sa capacité à tirer le meilleur parti d'un effectif. Mais ses derniers mois à Bordeaux comme à la tête de l'équipe de France noircissent sérieusement son bilan.

Mourinho-Ferguson
La tentation Mourinho. Bien évidemment, une autre option consisterait à asseoir sur le banc de United José Mourinho. Le "Special One" n'a jamais caché son envie de revenir en Angleterre et même de succéder à Ferguson. Mais, en partance du Real Madrid, le Portugais semble davantage avoir fait ses valises pour Chelsea, où il a déjà "sévi" entre 2004 et 2007. Le board de MU semble réservé. Mais, dans quelques saisons, ce transfert n'étonnerait personne... Les autres pistes sont plus pittoresques. Compte-tenu de leur magnifique parcours en Ligue des champions cette saison et du jeu alléchant déployé par leurs équipes, les Allemands Jupp Heynckes, remplacé par "Pep" Guardiola au Bayern Munich, et Jürgen Klopp (Borussia Dortmund), sont naturellement cités. Mais, parmi tous ces noms, aucun ne présente autant de garanties de stabilité et de connaissance de la Premier League que Moyes.