Messi toujours un peu plus grand

  • A
  • A
Messi toujours un peu plus grand
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - L'Argentin est devenu mardi le meilleur buteur absolu de la compétition.

Trois jours après être devenu le meilleur buteur absolu du championnat d'Espagne, avec 253 réalisations, Lionel Messi a réussi un exploit similaire sur la scène européenne en s'installant seul au sommet des meilleurs buteurs de l'histoire de la Ligue des champions, avec désormais 74 buts marqués. Lors de la précédente journée, à Amsterdam, "la Pulga", 27 ans, s'était contentée d'égaler Raul, avec 71 buts. Messi a distancé cette fois l'ancien attaquant du Real Madrid de trois longueurs, grâce à un triplé inscrit sur la pelouse de l'Apoel Nicosie, qui avait tout de la victime idéale (4-0). Le fameux 72e but ne restera pas comme le plus beau but inscrit par Messi au cours de sa carrière. L'Argentin s'est contenté de dévier un tir de Rafinha…

Messi n°72 :

Le n°73 de la carrière européenne de Messi (quand on entend européenne, c'est uniquement la Ligue des champions) est intervenu peu avant l'heure de jeu sur une passe de Daniel Alves. L'Argentin s'est joué de l'arrière-garde chypriote avec un contrôle pied gauche-pied droit et un ballon qui a roulé tout doucement dans le but…

Messi n°73 :

Désireux de frapper fort en ce soir de record, Messi y est allé d'un troisième but, en toute fin de match. Jouant habilement avec la règle du hors jeu, le n°10 du Barça a laissé filer la frappe de Javier Mascherano avant de récupérer l'offrande de Pedro. Malin.

Messi n°74 :

Un record battu en neuf ans de compétition. Il s'agit ici donc du 74e but de Messi en 91 matches de Ligue des champions quand Raul avait eu besoin de 144 matches pour atteindre le chiffre de 70 unités. Cristiano Ronaldo, qui joue mercredi avec le Real Madrid contre Bâle, est tout près, avec 70 unités, mais derrière…

Le Barça a fêté ce record en plaçant sur les réseaux sociaux le tout premier but de sa star en C1 : c'était il y a 9 ans, en novembre 2005, au Camp Nou, contre le Panathinaïkos d'Athènes.

Messi n°1 :

Le PSG dans le viseur. Ce chiffre de 74, le quadruple Ballon d'Or tentera de l'améliorer contre le PSG, le 10 décembre prochain, lors de la "finale" du groupe F qui décidera, qui du Barça ou du double champion de France en titre terminera premier du groupe, élément essentiel en vue du tirage au sort des huitièmes de finale de la compétition.

>> LIRE AUSSI : Le PSG garde le Barça dans son rétro