M'Vila, "une belle personnalité"

  • A
  • A
M'Vila, "une belle personnalité"
@ MAXPPP
Partagez sur :

FOOT - Le président rennais, Frédéric de Saint-Sernin, a défendu son joueur sur Europe 1.

Frédéric de Saint-Sernin (930x620)

© MAXPPP

Le Rennais Yann M'Vila, suspendu jusqu'au 30 juin 2014 en équipe de France après son incartade avec les Bleuets, le mois dernier, a reçu le soutien sans faille de son président de club, Frédéric de Saint-Sernin, lundi soir, dans l'émission "Des clics et des claques", sur Europe 1. "Je la trouve très excessive", a expliqué l'ancien secrétaire d'Etat de Jean-Pierre Raffarin. "On le prive de la future Coupe du monde. Mais on prive peut-être également l'équipe de France du Yann M'Vila (22 sélections, 1 but) que je connais, qui est un grand joueur. (...) Il était titulaire à part entière à l'âge de 21 ans en équipe de France dans un rôle important de sentinelle. C'est non seulement un bon joueur mais aussi une belle personnalité qui mérite d'être connue. Malheureusement, la vie fait que, un jeune de 21-22 ans commet des fautes. Ça a été le cas de Yann, il les a reconnues, nous l'avons sanctionné."

Saint-Sernin juge la sanction contre M'Vila "très excessive" :

M'Vila à l'entraînement (930x620)

© MAXPPP

Le président breton a en effet insisté sur le fait que son club avait été le premier à sanctionner ses joueurs (M'Vila et Chris Mavinga) en les écartant du groupe professionnel. "Le Stade Rennais a pris des sanctions contre ses deux joueurs. Quatre clubs étaient concernés par ces frasques et nous sommes le seul club à l'avoir fait. Nous l'avons fait immédiatement. Nous n'avons pas attendu que la Fédération française se décide." Saint-Sernin, qui a rappelé le code de bonne conduite établi par son club, regrette la sévérité de la sanction prononcée in fine par la FFF. "Il faut faire le parallèle avec ce qui s'est passé en 2010. Ces sanctions sont complètement disproportionnées. Je rappelle que les joueurs qui ont fait grève à Knysna ont été sanctionnés de trois matches."

A la suite de la grève de l'entraînement menée à Knysna, en Afrique du Sud, quatre joueurs avaient été suspendus, dont Franck Ribéry, condamné à trois matches de suspension, et Patrice Evra, qui avait lui écopé de cinq matches. M'Vila, récidiviste au niveau de l'indiscipline, a lui été suspendu plus d'un an et demi tandis que Mavinga ne pourra plus porter un maillot bleu jusqu'au 31 décembre 2013.

"Verratti, je trouvais ça excessif"

Marco Verratti (930x620)

© MAXPPP

Par ailleurs, le président rennais est revenu sur les propos qu'il avait tenus sur RMC lors de l'arrivée au PSG de l'Italien Marco Verratti, qui font depuis l’objet de moqueries sur Internet. "C'était en juillet dernier. J'avais été interrogé le jour où Verratti avait signé. Et, comme la plupart des Français, je n'avais jamais entendu parler de Verratti. Et, 11 millions plus les bonus, pour un joueur de 19 ans qui jouait en Serie B, je trouvais ça terriblement excessif. Le PSG disposait déjà au milieu du terrain de Sissoko, Thiago Motta, Matuidi, Chantôme, Bodmer. Ce n'était pas facile pour Verratti de se créer un espace. Il a réussi, bravo à lui." Verratti aurait-il été une bonne recrue pour le Stade Rennais ? "On a de très bons joueurs en milieu de terrain axial. Et je pense en particulier à Yann M'Vila." Un soutien sans faille, et avec le sens de la répartie.