Que peut espérer l'AS Monaco en Ligue des champions ?

  • A
  • A
Que peut espérer l'AS Monaco en Ligue des champions ?
@ REUTERS
Partagez sur :

PROJET - Le club de la Principauté entame mardi sa campagne européenne sans certitude aucune.

La participation à la Ligue des champions (pour la première fois depuis la saison 2004-05) devait être le marche-pied du projet monégasque. Au sortir d'un été qui a vu les deux stars colombiennes James Rodriguez et Radamel Falcao quitter le Rocher, la plus prestigieuse compétition européenne ressemble presque aujourd'hui à un obstacle insurmontable pour l'ASM, à l'effectif affaibli.

"On peut dire que (Dimitar) Berbatov remplace Falcao puisqu'il le remplaçait déjà l'année dernière mais Rodriguez, un des meilleurs joueurs de la dernière Coupe du monde, n'a pas été remplacé", insiste le consultant Europe 1, Guy Roux. "Il y a un désenchantement. Le nouvel entraîneur, Leonardo Jardim, a des méthodes qui ne semblent pas couronnées de succès pour l'instant." En effet, après cinq journées de championnat de Ligue 1, l'ASM compte déjà trois défaites (contre quatre sur l'ensemble de la saison dernière) et pointe à l'avant-dernière place du classement.

>> LIRE AUSSI : Ligue 1 : Lyon enfonce Monaco

Une poule homogène. "On débute une compétition différente", tranche Jérémy Toulalan, l'un des éléments d'expérience de l'effectif avec Berbatov et Ricardo Carvalho. "Je pense que la jeunesse de notre équipe peut être un atout. Il y aura de l'insouciance. Cela peut apporter un peu de fraîcheur. Aux anciens de savoir cadrer certaines choses. Tout n'a pas été mauvais en ce début de saison, même si les résultats ne sont pas là." Et si, finalement, ce premier match de Ligue des champions lançait la saison de l'AS Monaco ? "Ça peut être un match qui les relance", estime Eric Carrière, consultant pour Canal+. "Car si on regarde bien leur effectif par rapport à celui du début de saison dernière, Falcao est le seul qui jouait parmi ceux qui sont partis. James ne jouait pas. Leur effectif est finalement assez proche, sauf qu'ils n'ont pas retrouvé leur fluidité. Il faut qu'ils retrouvent de la lucidité et qu'ils se disent qu'ils ont un effectif de grande qualité qui doit les ramener en haut du championnat."

>> LIRE AUSSI : Des supporters de Monaco exigent le remboursement des abonnements

En haut du championnat mais en Ligue des champions ? La poule de l'ASM, qui comprend également le Benfica Lisbonne, le Zénith Saint-Pétersbourg et le Bayer Leverkusen, premier adversaire mardi soir au stade Louis-II, s'annonce comme l'une des plus ouvertes, même si le club russe de l'attaquant brésilien Hulk semble disposer d'une longueur d'avance.

L'AS Monaco a été épargnée au tirage :



"Le Zénith Saint-Pétersbourg est l'une des meilleures équipes d'Europe, une des plus riches", insiste Guy Roux. "Leverkusen, ça dépend des jours, et Benfica c'est un peu pareil. Les Monégasques peuvent finir deuxièmes, comme troisièmes ou quatrièmes. En revanche, la première place, je n'y crois pas du tout."

Jardim avec Toulalan (1280x640)

© REUTERS

Interrogé sur les ambitions monégasques en conférence de presse, le coach portugais Leonardo Jardim a d'emblée ouvert le parachute. "Avec le pari d'un projet où 60% de l'équipe a moins de 22 ans, il est clair que plus d'erreurs vont être commises (sur le terrain, ndlr). Il faut trouver un équilibre entre le présent et la préparation du futur prometteur que les joueurs et l'équipe ont devant eux." En attendant d'avoir un "futur prometteur", les jeunes de l'ASM auront devant eux l'actuel leader du championnat d'Allemagne, qui tourne à 3 buts par match cette saison...