Le Real Madrid sacré champion

  • A
  • A
Le Real Madrid sacré champion
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT - Vainqueur à Bilbao (3-0), le Real Madrid a assuré son 32e titre de champion d'Espagne.

Le Real Madrid a officiellement mis fin mercredi à la main-mise du FC Barcelone de Lionel Messi, champion trois fois d'affilée entre 2009 et 2011. Les Merengue, qui avaient fait le plus dur le 21 avril en l'emportant sur la pelouse de leur rival (2-1), ont scellé le sort du championnat, à deux journées de la fin, en s'imposant sur la pelouse de l'Athletic Bilbao (3-0). Avec sept points d'avance, le Real ne peut plus être rejoint par le Barça, vainqueur mercredi de Malaga (4-1).

La facile victoire du Real, acquise grâce à des buts de Gonzalo Higuain, Mesut Özil et Cristiano Ronaldo, symbolise une saison exceptionnelle. La "Maison blanche" n'a cédé qu'à deux reprises en Liga, à Levante, le 18 septembre (0-1), et le 10 décembre, face au Barça (1-3). Et, avec 115 buts au compteur, le Real continue d'améliorer le record du nombre de buts marqués par une équipe sur une saison de championnat.

Mourinho dans la légende

Ce titre, le 32e de l'histoire du club madrilène (contre 21 au Barça), c'est aussi celui de José Mourinho, sacré en Espagne après l'avoir déjà été au Portugal avec Porto (2003 et 2004), en Angleterre avec Chelsea (2005 et 2006) et en Italie avec l'Inter Milan (2009 et 2010). "Mou" rejoint ainsi l'Autrichien Ernst Happel et l'Italien Giovanni Trapattoni, seuls entraîneurs avant lui à avoir été sacrés dans quatre pays différents. Mais aucun ne l'avait fait dans quatre championnats majeurs.

Triple champion en Angleterre, entre 2007 et 2009, Cristiano Ronaldo décroche lui aussi son premier titre de champion d'Espagne. "CR7", qui a clos la marque mercredi à San Mames après avoir manqué un penalty en début de match, chasse désormais le titre de "pichichi", celui de meilleur buteur du championnat. Après le triplé de Messi face à Malaga, il pointe désormais à deux longueurs de l'Argentin.

Sacré loin de ses bases, le Real fera la fête avec ses supporters dans les rues de Madrid jeudi. En attendant de partir la saison prochaine à la reconquête du titre de champion d'Europe, qui le fuit depuis 2002. Avec sans doute Mourinho sur le banc et Ronaldo sur le terrain.