Le PSG peut-il faire l'exploit à Chelsea ?

  • A
  • A
Le PSG peut-il faire l'exploit à Chelsea ?
@ Franck FIFE/AFP
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS -  Tenu en échec lors du match aller, mardi soir (1-1), le PSG espère pouvoir encore se qualifier.

Un an après avoir battu Chelsea, en quarts de finale aller de la Ligue des champions (3-1), avant d'être éliminé à l'issue du match retour (0-2), le PSG a dû cette fois se contenter du match nul, mardi soir, en huitièmes de finale aller (1-1). Il n'y aura donc pas d’avantage à défendre et ce résultat va obliger les Parisiens à marquer, le 11 mars prochain, sur la pelouse de Stamford Bridge, pour espérer se qualifier.

>> LIRE AUSSI : Ligue des champions : Le PSG s'est heurté au mur Courtois

"J'aurais préféré gagner 3-1." Ce 1-1 va donc simplifier l'approche tactique du match. "Mais j'aurais préféré gagner 3-1, je vous le garantis", a concédé le coach parisien, Laurent Blanc. "On fait un meilleur match que l'année dernière. Chelsea a été quasi inexistant offensivement et on n'a presque rien concédé. (...) On a un peu de temps pour penser au match retour. Chelsea a un léger avantage et joue à domicile. Mais vu leur qualité de contres, il faudra encore être très solides parce que je sais qu'on peut marquer partout en Europe, même si on ne l'avait pas fait l'année dernière à Stamford Bridge."

Cavani buteur face à Chelsea (640x640)

© Miguel MEDINA/AFP

"Si on joue comme aujourd'hui là-bas, on peut y arriver." Même si Chelsea pourra se contenter d'un match nul 0-0 pour se qualifier en vertu de la règle des buts marqués à l'extérieur (qui lui avait souri l'an dernier), les joueurs parisiens veulent y croire. "Si on joue comme aujourd'hui là-bas, on peut y arriver. Ce sera évidemment difficile car il faudra marquer. Mais on en a la possibilité et on va travailler pour ça", a insisté Thiago Silva.

Tancé depuis le début de la saison pour ses performances en demi-teinte, le défenseur de la Seleçao a été l'un des Parisiens les plus brillants, mardi soir, avec le buteur, l'Uruguayen Edinson Cavani. "J'ai été critiqué et j'ai fait en sorte de répondre en étant performant", a insisté Thiago Silva. "Pour Cavani c'est pareil, quand vous le critiquez, il marque un but. Alors continuez à le critiquer et il marquera encore." Même s'il a marqué, "Cava" a aussi raté mardi soir (notamment sa frappe croisée en deuxième mi-temps). Pour espérer se qualifier, le PSG devra faire preuve de davantage de réalisme à Stamford Bridge, car les occasions ne seront sans doute pas aussi nombreuses.

Ibrahimovic (enfin) décisif ? "Je pense que 1-1, c'est pas mal pour nous", a estimé le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi. "J'espère que des blessés feront leur retour pour le match là-bas. L'année dernière, on avait joué sans Zlatan (blessé), j’espère qu'il sera là cette année car il peut faire la différence tout seul."

>> LIRE AUSSI : Ibrahimovic : "il faudra un peu plus de chance"

Le problème est que "Zlatan", une fois de plus muet mardi soir, et très discret en première période, connaît toujours des difficultés à se montrer décisif dans les matches à élimination directe en Ligue des champions. Le géant suédois n'a ainsi marqué que 7 buts en 34 matches à élimination directe en C1, soit durant un match sur cinq environ seulement.



Les chiffres sont évidemment contre le PSG. Seuls 31% des clubs se sont qualifiés après un match nul 1-1 à l'aller en Ligue des champions. Et, dans l'histoire de la C1, 82% des équipes ayant marqué lors du match aller se sont qualifiées pour les quarts de finale. Mais les chiffres n'étaient-ils pas en faveur du PSG l'an dernier après le match aller ?