Honda dans le viseur du PSG

  • A
  • A
Honda dans le viseur du PSG
@ REUTERS
Partagez sur :

TRANSFERTS - Le club parisien aurait fait une offre pour le Japonais Honda, habile sur coup franc.

Alors que la piste David Beckham s'est évaporée, le PSG aurait désormais jeté son dévolu sur un autre joueur au talent certain : le Japonais Keisuke Honda, aussi à l'aise avec son pied gauche que "Becks" l'est avec son pied droit. Selon le quotidien sportif local Sports Nippon, jeudi, le club de la capitale aurait fait une offre de 13 millions d'euros pour ce joueur de 25 ans, qui évolue actuellement au CSKA Moscou, en Russie. L'intérêt du PSG pour Honda s'était déjà manifesté l'été dernier. Mais le club russe, avec lequel Honda est en contrat jusqu'à fin 2013, avait mis un frein à son départ.

Honda, passé par les Pays-Bas et VVV-Venlo avant d'atterrir en Russie, s'était révélé en 2006 lors d'un match de qualification pour les Jeux olympiques face à Hong Kong. Il avait inscrit à cette occasion un but sur coup franc avec une trajectoire étonnante, rappelant celle de Roberto Carlos face aux Bleus lors du tournoi de France 1997.

Honda marque sur un étrange coup franc en 2006 :

Keisuke Honda avec le prince héritier du Qatar (930x620)

© REUTERS

S'il n'a pas encore trop fait parler de lui en club, Honda est depuis 2008 l'un des joueurs majeurs de l'équipe nationale du Japon, avec lequel il compte 31 sélections (8 buts). Lors de la dernière Coupe d'Asie des nations, disputée en janvier 2011 au Qatar (tiens, tiens) et remportée par le Japon, Honda avait été élu meilleur joueur de la compétition.  Et, en 2010, lors de la Coupe du monde, il avait là encore marqué les esprits avec un autre coup franc étonnant, face au Danemark (3-1), mettant les Nippons sur la voie de la qualification pour les huitièmes de finale.

Honda ouvre le score face au Danemark, en 2010 :

Au-delà du talent sur coups pieds arrêtés qui les rassemblent, Honda dispose également, comme Beckham, d'un goût certain pour les coiffures improbables. Mais, surtout, comme "Becks", le milieu de terrain offensif japonais jouit d'une immense popularité en Asie. Cela ne doit certainement pas laisser insensible Qatar Sports Investments, l'actionnaire majoritaire du club parisien, qui entend faire du PSG une "marque" mondialement connue. Honda pour envoyer des missiles et passer à la vitesse supérieure ? Affaire à suivre.