Ça chauffe entre Domenech et Dugarry

  • A
  • A
Ça chauffe entre Domenech et Dugarry
@ Photos MAXPPP
Partagez sur :

L’ancien entraîneur de l’équipe de France et le champion du monde 1998 s’affrontent par médias interposés.

La guerre entre Raymond Domenech et Christophe Dugarry est déclarée. Mardi, l’ancien entraîneur de l’équipe de France a taclé sèchement le champion du monde 1998 dans une lettre ouverte publiée sur le site du Huffington Post. La raison de la colère de l'ex-patron des Bleus ? Une déclaration de Christophe Dugarry sur le plateau du Canal Football Club, dimanche soir,  après des propos du même Raymond Domenech sur le jeune latéral gauche de Monaco, Layvin Kurzawa.

>> LIRE AUSSI : Domenech sur Kurzawa - "On se dit qu'il est débile"

Domenech descend  Kurzawa. Tout est parti d’une interview de l’ancien sélectionneur des Bleus au journal Le Monde, le lendemain de l’élimination de l’équipe de France espoirs en barrages de l’Euro, contre la Suède. L’arrière gauche Layvin Kurzawa avait chambré ses adversaires d’un geste de la main après avoir marqué un but. Mais une minute plus tard, un but des Suédois éliminait son équipe. Le latéral avait alors été critiqué de toutes parts. Notamment par Domenech dans les colonnes du quotidien du soir : "On se dit qu’il est débile, on se demande où il a mis son cerveau".

>> LIRE AUSSI : Kurzawa risée des réseaux sociaux

Dugarry tacle Domenech. Une sortie que n’a pas du tout apprécié Christophe Dugarry. Le consultant de Canal + a sorti l’artillerie lourde, dimanche soir sur le plateau du Canal Football Club. Le champion du monde 1998 et d'Europe en 2000 a déclaré : "que Domenech s'acharne sur un gamin, Kurzawa en l'occurrence, c'est une honte. On parle de quelqu'un qui a demandé sa compagne en mariage après l'élimination de l'Euro 2008, qui a refusé de serrer la main du sélectionneur sud-africain au Mondial 2010 et qui avait lu la lettre de ses joueurs en grève."

Regardez Dugarry parler de Domenech au Canal Football Club :

Domenech se relève et réplique. La réponse du consultant d’Europe 1 durant la dernière Coupe du Monde ne s’est pas fait attendre. Dans sa lettre ouverte, publiée mardi, l’ex-sélectionneur réplique sèchement à l’attaquant qu’il a entraîné sous le maillot de l’équipe de France espoirs. "Ah qu'il est loin, l'heureux temps où tu me disais d'un air candide: "coach, est-ce qu'il faut applaudir à la mi-temps" alors que nous arrivions à l'entracte d'une pièce de théâtre ?", raconte Domenech sur un ton moqueur.

Domenech ironise sur la carrière de "Duga". L’ancien entraîneur poursuit sur sa lancée : "Tu as fait l'unanimité partout où tu es passé. À Barcelone par exemple. Un très beau transfert que certaines mauvaises langues avaient à l'époque osé qualifier de bide. Cette brillante carrière, faite de technique et de dextérité te permet d'expliquer aujourd'hui à tout le monde ce qu'il faudrait faire... ou pas. Là tu es très performant." Dugarry et Domenech s’étaient déjà opposés, sur le plateau du Canal Football Club en 2009.

Domenech critique le "donneur de leçons". L’ancien sélectionneur, grand amateur de théâtre, finit sa lettre sur un ton acerbe : "Je sais aussi que ton nouveau métier de critique est moins risqué que celui d'acteur. Tu as choisi ta voie : donneur de leçons. Moi la mienne : après voir été acteur à tous les niveaux, l'observateur attentif que je suis se plait à analyser l'évolution d'un monde. Le monde du foot que j'aime encore." Pas sûr que cette jolie conclusion apaise sa relation avec Christophe Dugarry.