Ligue des champions : Monaco crée la sensation à Arsenal !

  • A
  • A
Ligue des champions : Monaco crée la sensation à Arsenal !
@ Olly GREENWOOD/AFP
Partagez sur :

EXPLOIT - L'AS Monaco s'est imposée 3-1 sur la pelouse d'Arsenal. Un exploit d'envergure.

Buts, actions, température : Europe1.fr vous fait revivre le huitième de finale aller de la Ligue des champions entre Arsenal et Monaco.

90e+5 : C'est terminé ! Monaco s'impose 3-1 ! Les joueurs de Leonardo Jardim ont fait un pas important pour les quarts de finale en s'imposant par deux buts d'écart en terre londonienne. Les Gunners devront marquer au moins trois fois lors du match retour, le 17 mars prochain, s'ils veulent espérer se qualifier pour le Top 8. Arsenal : 1 Monaco : 3 

Monaco l'emporte 3-1 à Londres :

90e+4 : Extraodinaire ASM qui inscrit un troisième but ! Alors qu'ils viennent de concéder un but, les Monégasques trouvent les ressources pour aller en inscrire un troisième qui change tout ou presque. Entré en cours de jeu, Bernardo Silva lance Yannick Ferreira Carrasco qui s'en va battre Ospina d'un maître tir croisé. Arsenal : 1 Monaco : 3 

90' : Oxlade-Chamberlain réduit le score ! L'attaquant anglais prend sa chance de plus de 20 mètres et enroule une frappe magnifique sur le côté gauche de Subasic. Il reste quatre minutes à jouer... Arsenal : 1 Monaco : 2

Oxlade-Chamberlain signe un but splendide :

87' : Une grande partie des spectateurs de l'Emirates Stadium ont déjà quitté les tribunes. Le Prince Albert, lui, se régale.

Le Prince Albert à Arsenal (1280x640)

© Capture d'écran BeIN Sports

75' : Monaco a les choses en main ! Incroyable, l'AS Monaco ne se contente pas de conserver le score. Les Rouge et Blanc ont mis le pied sur le ballon et le font circuler avec aisance.

65' : La guigne pour Arsenal ! Walcott, qui a remplacé Giroud, se heurte à Subasic. Le ballon est récupéré par Welbeck qui frappe au but mais son tir est dévié au-dessus par... Walcott.

61' : Monaco se met à régaler ! L'ASM réalise un splendide mouvement à trois avec une passe de Dirar pour Moutinho, qui remet d'une talonnade pour Martial qui se heurte à Ospina.

56' : Le raté de Giroud ! L'ancien attaquant de Montpellier rate à peu près tout ce qu'il tente ce soir... Alexis Sanchez adresse une frappe puissante que Danijel Subasic repousse sur l'attaquant français, dont la reprise, quasiment seul aux dix mètres, se perd dans les nuages...

53' : Berbatov pour le 2-0 ! L'AS Monaco inscrit le but du 2-0 sur un contre d'école. Fabinho arrache le cuir dans les pieds des Gunners, lance Martial sur le côté gauche. L'espoir français centre en retrait pour Dimitar Berbatov qui ajuste David Ospina d'une frappe croisée. Splendide ! Arsenal : 0 Monaco : 2

Berbatov inscrit le but du 2-0 :

21h47 : Les deux équipes sont de retour sur la pelouse. Aucun changement à signaler ni d'un côté ni de l'autre.

21h32 : C'est la mi-temps ! Et l'AS Monaco mène 1-0 ! Les Monégasques prouvent pour le moment leur statut de meilleure défense de la compétition. Ils ont également le mérite de bonifier leur seule action dangereuse de la première période... Arsène Wenger risque de houspiller ces troupes ! Arsenal : 0 Monaco : 1

38' : But de Kondogbia ! Coup de tonnerre à l'Emirates Stadium ! Contre toute attente, l'AS Monaco ouvre le score sur une frappe de plus de 25 mètres de l'international tricolore. Son tir, soudain, est dévié par le bassin de Per Mertesacker. Le gardien d'Arsenal, David Ospina, est trompé par la trajectoire du ballon. Arsenal : 0 Monaco : 1

Kondogbia ouvre le score pour Monaco :

30' : A la Monégasque... Comme à chaque fois cette saison en Ligue des champions, l'AS Monaco livre un match exemplaire sur le plan défensif. L'ancien Toulousain Aymen Abdennour tient la "baraque" en défense centrale et livre un duel sans merci à Olivier Giroud, qui n'a réussi qu'à placer qu'une tête, à côté, à la 24e minute.

Mesut Özil et Wallace (1280x640)

© Glyn KIRK/AFP

15' : Monaco rééquilibre les débats. Après avoir souffert pendant les cinq premières minutes, l'AS Monaco a réussi à revenir dans la rencontre et ne concède pas de terrain aux Gunners. La seule opportunité anglaise est à mettre au crédit de Danny Welbeck, dont la reprise du droit est passé au-dessus du but de Danijel Subasic (2e).

20h45 : C'est parti à l'Emirates Stadium ! A noter que près de 3.000 Monégasques remplissent la partie de tribune réservée aux visiteurs et forment deux bandes, l'une rouge, l'autre blanche - soit les couleurs d'Arsenal également ! -, comme le montre cette photo prise par un journaliste de L'Equipe 21 avant la rencontre.



20h40 : Outre Giroud, l'ASM devra également surveiller de très près l'attaquant chilien d'Arsenal, Alexis Sanchez, qui a marqué à chacune de ses trois apparitions cette saison en Ligue des champions à l'Emirates Stadium.



20h35 : L'AS Monaco, meilleure défense de la compétition avec un but concédé seulement en six matches, est privée pour ce match aller de plusieurs éléments essentiels, dont Jérémy Toulalan (suspendu), Ricardo Carvalho (blessé), Yannick Ferreira Carrasco, Layvin Kursawa et Bernardo Silva, diminués et tous les trois remplaçants. Chose étonnante : deux joueurs français seulement porteront le maillot rouge et blanc au coup d'envoi (Geoffrey Kondogbia et Anthony Martial) alors qu'ils seront trois du côté d'Arsenal : Laurent Koscielny, Francis Coquelin et Olivier Giroud.

20h30 : Cette affiche a évidemment une saveur particulière pour le manager des Gunners, Arsène Wenger, qui a entraîné Monaco pendant sept saisons, entre 1987 et 1994. Il avait remporté deux trophées majeurs : le championnat de France 1988 et la Coupe de France 1991. A LIRE >> Ligue des champions : Wenger-Arsenal, les retrouvailles

20h25 : Huit jours après le PSG, qui a concédé à domicile le match nul face à Chelsea (1-1), le duel franco-anglais en huitièmes de finale de la Ligue des champions se poursuit avec le déplacement de Monaco sur la pelouse d'Arsenal. Première de son groupe, l'ASM aura l'avantage de recevoir lors du match retour, le 17 mars.