France-Suède : ces Bleus reviennent à Marseille

  • A
  • A
France-Suède : ces Bleus reviennent à Marseille
@ REUTERS
Partagez sur :

STARS À DOMICILE - Didier Deschamps, Mathieu Valbuena et les joueurs actuels de l'OM retrouvent le Vélodrome.

Après plus de cinq ans d'absence, l'équipe de France va de nouveau évoluer au stade Vélodrome, mardi soir, à l'occasion d'un match amical face à la Suède. Le dernier match disputé dans l'antre de l'OM remonte au 10 février 2009. Ce jour-là, l'Argentine de Diego Maradona (sur le banc) et de Lionel Messi (sur le terrain) s'était imposée sans coup férir contre la France de Raymond Domenech (2-0). Cette fois, le match aura lieu dans un Vélodrome rénové et, en l'absence de Zlatan Ibrahimovic, touché à une hanche, ce sont plutôt certains Bleus qui créeront l'événement, ceux qui connaissent bien l'OM, et partis depuis plus ou moins longtemps.

Deschamps et Labrune (930x620)

Parti depuis deux ans.  Didier Deschamps a quitté l'Olympique de Marseille deux fois (les plus fins connaisseurs de la chose marseillaise ajouteront qu'il l'a même quitté trois fois puisqu'il avait été prêté à Bordeaux lors de la saison 1990-91, ndlr). La première fois en tant que joueur, pour la Juventus Turin, en 1994 (ce départ, intervenu quelques temps après la rétrogradation du club en Ligue 2, avait été mal vécu par certains supporters, ndlr), et la deuxième fois en 2012, du poste d'entraîneur, pour prendre en mains quelques jours plus tard les destinées de l'équipe de France. "DD", le seul capitaine à avoir soulevé la Ligue des champions avec un club français, a ramené les titres sur la Canebière : trois Coupes de la Ligue consécutives, de 2010 à 2012, et surtout le titre de champion de France, en 2010, trophée que le club attendait depuis 1992.

>> LIRE AUSSI : Didier Deschamps, le guide Bleu

Pourtant, son départ ne s'est pas fait dans les meilleures conditions en raison de différends avec la direction du club, et notamment José Anigo, alors directeur sportif. Une partie des supporters, influencée par des joueurs souhaitant le voir partir, avait même milité pour son départ. Pour autant, "DD" ne craint pas les retrouvailles avec le public du "Vél". "Pourquoi j'appréhenderais ? Ça me fait très plaisir de revenir", concède ainsi Deschamps dans les colonnes du quotidien L'Equipe. "Entre mes trois années comme entraîneur et les cinq comme joueur (quatre en réalité, ndlr), j'y connais beaucoup de monde."

Valbuena avec l'OM (930x620)

© REUTERS

Parti depuis six mois. Transféré cet été dans le club russe du Dynamo Moscou, où il brille, Mathieu Valbuena, huit ans passés à l'OM, n'a pas eu le temps de faire ses adieux au public marseillais. Ce sera donc des retrouvailles dans un stade Vélodrome qu'il n'a vu pour le moment qu'en chantier en tant que joueur.

"J'ai vécu de très belles années et de grands moments à Marseille", insiste Valbuena. "Cela va me faire plaisir de revoir pas mal de monde. Le nouveau Vélodrome, je l'ai vu en construction lors des dernières saisons. Je suis heureux de pouvoir évoluer enfin dedans. J'espère qu'il y aura la victoire au bout." Arrivé à l'OM en provenance de Libourne-Saint-Seurin, en National, Valbuena a franchi tous les paliers avec l'OM, jusqu'à devenir un international à part entière. "Ça va être un moment spécial, très émouvant", a conclu "Petit Vélo". Préparez les mouchoirs !

Parti depuis une semaine et demie. La trêve internationale a immédiatement suivi le "classique" perdu par l'OM au Parc des Princes, le 9 novembre dernier (2-0). Le groupe France compte actuellement trois joueurs de l'OM : le gardien Steve Mandanda et les attaquants Dimitri Payet et André-Pierre Gignac. Ils devraient tous les trois êtres titulaires, mardi soir. Rassuré sur les qualités de son n°1, Hugo Lloris, vendredi dernier, contre l'Albanie, Deschamps va en profiter pour tester son n°2, Steve Mandanda, gardien de l'OM depuis 2007. "Marseille est important pour moi. C'est là que j'ai grandi en arrivant du Havre", a confié le portier phocéen. "J'ai disputé mon premier match de Ligue 1 dans ce club que j'aime. Cela me fait quelque chose que la sélection vienne se produire dans le stade du club où j'ai joué quasiment toute ma carrière".

Gignac avec Mandanda (960x640)

© REUTERS

Les deux autres sont annoncés dans une formation en 4-2-3-1, avec Valbuena sur le côté droit et Payet en meneur de jeu. "Dédé" Gignac, lui, devrait bénéficier de la mise au repos de Karim Benzema. Mais, promis, il n'a demandé aucune faveur. "Je ne me permettrais jamais de demander ça", a insisté le meilleur buteur de l'OM en Ligue 1 (10 réalisations). Avec le trio Mandanda-Payet-Gignac probablement titulaire au coup d'envoi, on regrette d'autant plus que Zlatan ne soit pas dans le camp d'en face pour vivre un ersatz d'OM-PSG...

>> LIRE AUSSI : Les Bleus tenus en échec par l'Albanie