Brandao suspendu à titre conservatoire

  • A
  • A
Brandao suspendu à titre conservatoire
@ MAXPPP
Partagez sur :

EFFET IMMÉDIAT - L'attaquant brésilien ne pourra pas jouer avant le 18 septembre prochain.

Comme attendu, l'instance disciplinaire de la Ligue de football professionnel (LFP) a décidé de suspendre Brandao à titre conservatoire, cinq jours après le coup de tête du joueur bastiais sur le milieu de terrain du PSG, Thiago Motta, dans les couloirs du Parc des princes. L'attaquant brésilien, qui n'avait pas été retenu par son club pour affronter Toulouse samedi, ne pourra pas rejouer avant le 18 septembre prochain, date retenue pour le débat contradictoire. Brandao, lui, s'est déjà présenté de lui-même, jeudi soir, devant l'instance disciplinaire.

L'ancien joueur de l'OM et de Saint-Etienne n'a fait aucune déclaration à la presse, déléguant cette tâche à son avocat, Olivier Martin. "Brandao a présenté ses excuses, il était normal qu'il réserve ses déclarations à la commission de discipline, et pas à la télé ou dans un talk-show", a insisté Me Martin. "Il se rendra à la convocation du 18 septembre où il y aura un débat contradictoire." Thiago Motta serait "a priori convoqué". Mais on peut envisager aussi que l'international italien d'origine brésilienne soit représenté.

>> LIRE AUSSI : Coup de tête à Thiago Motta : que risque Brandao ?

"Pas d'ITT dans cette affaire." Brandao, coupable de "brutalité en dehors du terrain", risque entre huit matches et deux ans de suspension en fonction de la gravité de la blessure. Jeudi, l'avocat de Brandao a déclaré que Thiago Motta n'avait pas bénéficié d'Interruption temporaire du travail (ITT). Si cela était avéré - l'entraîneur du PSG, Laurent Blanc, a indiqué jeudi que Thiago Motta était "apte" pour le match de vendredi soir contre Evian Thonon-Gaillard - le Brésilien encourait donc logiquement huit matches de suspension.

Mais cette peine est donnée à titre indicatif par les textes. En effet, la commission pourrait l'alourdir, compte-tenu du passif du joueur brésilien, déjà sanctionné par le passé pour des coups, mais sur le terrain. Il lui faudra donc, à lui et à son avocat, ciseler un argumentaire convaincant pour éviter in fine une suspension de plusieurs mois.

>> LIRE AUSSI : Coup de tête de Brandao : ouverture d'une enquête préliminaire