Bordeaux ne veut pas quitter son stade à 14h

  • A
  • A
Bordeaux ne veut pas quitter son stade à 14h
@ Nicolas TUCAT/AFP
Partagez sur :

HORAIRES - Les Girondins ne veulent pas quitter leur stade Chaban-Delmas après un match à 14h.

La Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé jeudi la programmation de la 36e journée de Ligue 1. Elle était attendue par les supporters des Girondins de Bordeaux, qui disputeront à cette occasion leur dernier match au stade Chaban-Delmas avant de rejoindre leur nouveau stade de 44.000 places pour la 38e et dernière journée, contre Montpellier. Et là, patatras, la LFP annonce un Bordeaux-Nantes le dimanche 10 mai, à 14h. "C'est une décision ubuesque, un coup de tonnerre, un coup de poignard. Le dimanche à 14h, c'est le pire horaire pour nous. C'est irrespectueux pour tous les supporteurs des Girondins", a dénoncé jeudi un responsable des Ultramarines, lors d'une conférence de presse. "Nous avons dépensé plusieurs dizaines de milliers d'euros pour cette journée, mais notre programme n'est pas réalisable à 14 heures. Ça ne donnerait rien."

Une "journée mémorable" menacée. Les Ultramarines travaillent depuis huit mois à l'organisation d'une journée qu'ils qualifient de "mémorable" et qui marquera la fin de 77 ans de football bordelais dans ce stade : d'abord Parc Lescure, puis stade Chaban-Delmas à partir de 2001. Concert sur une place de Bordeaux avec écran géant en présence d'anciennes gloires du club, cortège vers le stade et tifo géant sur l'ensemble des tribunes de Chaban-Delmas ont notamment été prévus avant la rencontre face aux Canaris pour ce derby de l'Atlantique.

La principale association de supporters girondins demande à la Ligue que la rencontre se déroule en début de soirée, le vendredi 8 ou le samedi 9 mai. Cette requête a reçu le soutien du club, qui a confirmé vendredi avoir fait une demande officielle auprès de la LFP pour que la rencontre Bordeaux-Nantes soit déplacé du dimanche au samedi soir.

Reste maintenant à la LFP de trouver un arrangement avec le diffuseur de ce match de 14h, BeIN Sports, lequel devrait être invité à décaler un autre match prévu samedi soir, parmi lesquels Evian-Reims, Lens-Montpellier, Metz-Lorient, Rennes-Bastia et Toulouse-Lille. Rien de comparable effectivement niveau affiche avec un dernier match des Girondins à Chaban-Delmas...