Football : marquer du milieu de terrain, un exploit rare mais pas unique

  • A
  • A
Football : marquer du milieu de terrain, un exploit rare mais pas unique
David Beckham a signé un but mythique depuis le milieu de terrain contre Wimbledon, en 1996.@ DR
Partagez sur :

VIDÉOS - David Beckham, Miralem Pjanic, Fred, Carli Lloyd et quelques autres encore ont signé de superbes buts du milieu de terrain comme Memphis Depay ce week-end avec l'Olympique lyonnais.

Memphis Depay est un joueur rare, mais pas unique. Avec son lob de 47 mètres inscrit dimanche contre Toulouse, l'attaquant de l'Olympique lyonnais a peut-être signé le but de la saison. Son inspiration, exceptionnelle, n'est pour autant pas la première du genre. Avant lui, David Beckham et autres Miralem Pjanic avait déjà frappé de très loin. Petit florilège en vidéos.

1. David Beckham, Wimbledon - Manchester United

C'est le mètre-étalon des buts inscrits depuis le milieu de terrain. En 1996, un petit blond de 21 ans démontre sa qualité de frappe en signant un lob soyeux. Adoubé par Éric Cantona après cette merveille, David Beckham en fait le but préféré de sa (pourtant très riche) carrière.

2. Charlie Adam, Chelsea - Stoke City

Le but lointain, une spécialité anglaise favorisée par le kick-and-rush ? Avec Stoke City, Charlie Adam a frappé d'encore plus loin, à 60 mètres du but adverse. Le gardien de Chelsea, l'excellent Thibaut Courtois, est trop court. Stamford Bridge et José Mourinho ne peuvent que s'incliner. En match de coupe, Xabi Alonso avait lui aussi marqué depuis sa moitié de terrain, le gardien adverse ayant abandonné son but.

3. Miralem Pjanic, AS Roma – Manchester United

Les Anglais peuvent aussi être pris à leur propre jeu, comme lorsque le meneur de jeu de l'AS Roma Miralem Pjanic a pris sa chance depuis sa moitié de terrain en match amical contre Manchester United.

4. Fred, America Mineiro – Vila Nova

Surtout connu pour ses qualités de renard de surface, l'international brésilien Fred, passé notamment par les rangs de l'Olympique lyonnais, pouvait aussi frapper de loin. Et très vite. Au début de sa carrière, alors qu'il défendait les couleurs de l'America Mineiro, l'attaquant aux 300 buts en championnat brésilien tente sa chance dès le coup d'envoi. Le ballon fait trembler les filets après seulement trois secondes de jeu et Fred peut afficher son (très jeune) visage souriant devant les caméras de la télévision brésilienne.

5. Nicola Sansone, Villarreal – Real Sociedad

Memphis Depay n'est pas non plus le premier à trouver l'ouverture depuis le milieu de terrain cette année. En Espagne, l'international italien Nicola Sansone a offert la victoire à Villarreal, en septembre, sur un lob parfaitement dosé, malgré sa position excentrée.

6. Saber Khlifa, Évian TG – OGC Nice

En France, Saber Khlifa avait dégainé de 60 mètres contre l'OGC Nice il y a quatre ans. À l'époque, Évian Thonon Gaillard évoluait en Ligue 1 et se permettait de gifler les Aiglons (4-0).

7. Carli Lloyd, États-Unis - Japon

Chez les femmes aussi, on peut frapper de très loin. En finale de la Coupe du monde 2015, l'Américaine Carli Lloyd signe face au Japon un lob de 50 mètres qui lui vaudra d'être nommée pour le Prix Puskas du plus beau but de l'année, décerné par la Fifa. Sur la scène internationale, Dejan Stankovic s'était lui distingué d'une frappe en demi-volée depuis le milieu de terrain contre Schalke, en Ligue des champions (2011).

Enfin, on peut marquer du milieu de terrain bien involontairement… À l'image de ce joueur brésilien de Sao Bento qui, sans regarder où se trouve son gardien de but, choisit de lui adresser un ballon en retrait depuis le rond central. Le gardien signe un beau retourné pour dégager le ballon et assure, en vain, que celui-ci n'a jamais franchi la ligne... Mais pour la beauté du geste, on valide ce but.