Football : comme Karamoko Dembélé, ces joueurs ont été très précoces

  • A
  • A
Football : comme Karamoko Dembélé, ces joueurs ont été très précoces
Martin Odegaard est devenu international norvégien à 15 ans et 253 jours.@ TERJE PEDERSEN / SCANPIX NORWAY / AFP
Partagez sur :

VIDÉO - Le jeune Karamoko Dembélé, 13 ans, a fait ses débuts ce week-end avec l'équipe des moins de 20 ans du Celtic Glasgow. Le dernier prodige d'une longue série.

VIDEO

Il mesure facilement une à deux têtes de moins que ses partenaires et adversaires mais sa technique balle au pied est déjà admirable. Le jeune Ivoirien Karamoko Dembélé, 13 ans seulement, a disputé lundi soir en Écosse son premier match avec l'équipe des moins de… 20 ans du Celtic Glasgow.

Regardez ce dont est capable Dembélé, ici lors d'un tournoi de jeunes :

Avant Karamoko Dembélé (aucun lien de parenté avec l'attaquant français du Celtic Moussa Dembélé), d'autres joueurs de football avaient impressionné par leur précocité. Europe 1 vous propose un Top 5 des plus illustres d'entre eux.

1. Pelé, 17 ans et le monde à ses pieds. Son palmarès est si grand qu'on a parfois tendance à oublier que Pelé est aussi un modèle de précocité. Edson Arantes do Nascimento n'a même pas 16 ans quand il débute chez les pros au Santos FC, le 7 septembre 1956. Moins de deux ans plus tard, Pelé mène le Brésil au titre mondial, avec deux buts inscrits lors de la finale face à la Suède (5-2), et devient à 17 ans et 249 jours le joueur le plus jeune à remporter une Coupe du monde. Cinquante-huit ans plus tard, ce record tient toujours.

Pelé inscrit six buts lors du Mondial 1958 :

2. Kun Agüero, plus fort que Maradona. 15 ans et 35 jours. Le 5 juillet 2003, Sergio "Kun" Agüero devient le plus jeune joueur à disputer un match de première division en Argentine. Il bat alors le record d'un certain Diego Maradona, record qui remontait à 1976. Agüero confirme par la suite. Il est double champion du monde des moins de 20 ans avec l'Argentine en 2005 et 2007, puis champion olympique en 2008. Arrivé en Europe à l'âge de 18 ans seulement, il a fait depuis les beaux jours de l'Atlético de Madrid, entre 2006 et 2011, puis ceux de Manchester City, depuis 2011. Il ne lui manque "plus" que la Ligue des champions et la Coupe du monde pour frayer avec les plus grands.

Les exploits d'Agüero avec Independiente, le tout avant sa majorité :

3. Martin Odegaard, dans les filets du Real. C'est le dernier très jeune joueur à avoir affolé la toile. À 12 ans, Odegaard évolue déjà chez les moins de 16 ans de son club. À 13 ans, il intègre les moins de 19. À 15 ans et 118 jours, il devient le plus jeune joueur à disputer une rencontre de première division en Norvège, avant d'en devenir le plus jeune buteur onze jours plus tard. À 15 ans et 253 jours, il est le plus jeune international norvégien, puis devient ensuite le plus jeune joueur à disputer un match de qualifications à l'Euro…

Bref, vous l'avez compris, Odegaard est un prodige, à tel point que le Real Madrid a misé sur lui. Arrivé au mercato hivernal 2015, Odegaard est devenu lors de la dernière journée de la saison 2015-16 le plus jeune joueur à avoir évolué en Liga avec le Real à 16 ans et 157 jours. Depuis, la machine à record s'est quelque peu enrayée et Odegaard, un temps attendu à Rennes cet été, n'est plus apparu avec l'équipe première du Real.

Odegaard a joué contre le PSG en amical l'été dernier :

4. Laurent Paganelli, le plus vert des Verts. Avant de devenir le fantasque homme de terrain de Canal+, Laurent Paganelli a marqué d'une bien autre façon l'histoire du football français. L'Ardéchois reste en effet le plus jeune joueur à avoir foulé une pelouse de première division. Le 25 août 1978, il entre en jeu à la mi-temps de PSG-Saint-Étienne à 15 ans, 10 mois et 13 jours. Talent précoce, celui qui fut surnommé "le Petit Mozart" se retire également très tôt du monde pro, à 26 ans seulement, en 1989. Avant d'entamer huit ans plus tard la carrière que l'on connaît, micro en main.

Paganelli inscrit le premier but des Verts contre Metz, en 1981 :

5. Freddy Adu, l'étoile filante. Né au Ghana mais de nationalité américaine, Freddy Adu dispute son premier match de Major League Soccer (MLS) à l'âge de 14 ans seulement. Mais après deux premières saisons pleines à DC United, la trajectoire fulgurante d'Adu connaît un coup d'arrêt terrible. Le sélectionneur des États-Unis ne le retient pas pour disputer la Coupe du monde 2006 en Allemagne, ce qui lui aurait permis de devenir le plus jeune joueur de l'histoire de la compétition. Dès lors, la carrière d'Adu est une succession d'expériences manquées, au Portugal, en France (AS Monaco), en Grèce, en Turquie, en Serbie et même en Finlande. Adu porte aujourd'hui le maillot des Tampa Bay Rowdies, en NASL, la deuxième division professionnelle aux États-Unis. À 27 ans, il s'agit de son douzième club pro…

Freddy Adu impressionnant lors du Mondial 2007 des moins de 20 ans :