F1-Grand Prix d'Autriche : Hamilton souffle la victoire à Rosberg dans le dernier tour !

  • A
  • A
F1-Grand Prix d'Autriche : Hamilton souffle la victoire à Rosberg dans le dernier tour !
Lewis Hamilton a remporté dimanche le Grand Prix d'Autriche pour la première fois de sa carrière.
Partagez sur :

DUEL - Les deux pilotes Mercedes se sont accrochés dans le dernier tour. Hamilton en a profité pour l'emporter devant Verstappen et Räikkönen. Rosberg finit quatrième.

Le Britannique Lewis Hamilton a remporté dimanche le Grand Prix d'Autriche à l'issue d'un dernier tour d'anthologie face à son coéquipier Nico Rosberg. Le double champion du monde en titre a attaqué Rosberg dans l'une des dernières courbes du Red Bull Ring. L'Allemand, alors en tête mais avec des pneus usés, a refusé de braquer mais Hamilton, lui, a tourné, percutant la monoplace de son coéquipier. Rosberg a perdu son aileron avant et fini le Grand Prix à la quatrième place, derrière le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull) et le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari). Le dépassement de Hamilton sur Rosberg pourrait faire l'objet d'une enquête car il y avait un drapeau jaune d'agité dans le virage où le Britannique a pris le dessus sur son coéquipier allemand.

Les deux équipiers Mercedes se percutent dans le dernier tour :



Vettel en tête-à-queue. Parti en pole position, Lewis Hamilton a connu un début de Grand Prix relativement tranquille, jusqu'à son premier arrêt aux stands, au 22e tour, où il a été retardé quelques précieux dixièmes, ce qui l'a obligé à repartir derrière son coéquipier. Alors en tête de la course, Sebastian Vettel a lui été victime de l'explosion de son pneu arrière droit, en pleine ligne droite. Débarrassés des deux Ferrari - Kimi Räikkönen étant à la lutte avec Max Verstappen derrière -, les deux pilotes Mercedes se sont alors livrés à une lutte sans merci dans le dernier tiers de course, d'abord à coups de dixièmes, puis ensuite au corps à corps. C'est la deuxième fois cette saison que les deux équipiers se percutent, après le Grand Prix d'Espagne, où ils s'étaient cette fois accroché dans le premier tour.



Hamilton sifflé sur le podium. Cet incident pourrait tendre encore un peu plus l'atmosphère chez Mercedes. Sur le podium, dimanche, Hamilton a été copieusement sifflé par le public autrichien, dont le favori était visiblement le voisin allemand, Nico Rosberg. Celui-ci conserve la tête du championnat du monde mais avec onze points d'avance seulement sur le Britannique. Ce classement est provisoire, en attendant le résultat de l'enquête visant Rosberg, et qui concerne deux points : le pilote allemand est considéré comme responsable de l'accrochage avec Hamilton et il a rallié l'arrivée avec un élément de sa voiture endommagé, ce qui est répréhensible. Il faudra également surveiller un éventuel appel de Red Bull pour dépassement sous drapeau jaune de Hamilton.