F1 : Lewis Hamilton remporte le Grand Prix de Hongrie devant Nico Rosberg

  • A
  • A
F1 : Lewis Hamilton remporte le Grand Prix de Hongrie devant Nico Rosberg
Lewis Hamilton a remporté dimanche son cinquième Grand Prix de la saison.@ Ferenc ISZA/AFP
Partagez sur :

DOMINATION - Le Britannique, déjà vainqueur en Autriche et en Grande-Bretagne, enlève son troisième succès de suite et prend la tête du championnat.

Deuxième des qualifications du Grand Prix de Hongrie, samedi, après un imbroglio autour d'un drapeau jaune qui aurait pu lui profiter, Lewis Hamilton a rapidement mis les choses au point, dimanche, lors de la course. Dès le premier virage, le pilote Mercedes a pris le meilleur sur son coéquipier Nico Rosberg, parti en pole position. Le reste de la course a été relativement tranquille pour le Britannique, vainqueur avec un peu moins de deux secondes d'avance sur l'Allemand. La promenade de santé du triple champion du monde a été à peine troublée par un retardaire, Esteban Gutierrez, à qui il a adressé un majeur vengeur, et par un écart dans une courbe, ce qui a permis à Rosberg de revenir à six dixièmes seulement. Mais l'Anglais, plein de sang froid, n'a pas eu à s'employer outre-mesure dans le final de ce Grand Prix très décevant.



Hamilton : "Le départ a été décisif. Je l'ai réussi mais j'ai été pas mal sous pression dans le premier virage."

En tête du championnat. Ce succès aisé, le 48ème de sa carrière, le troisième de rang après l'Autriche et la Grande-Bretagne, et le cinquième en six Grands Prix, confirme la prise de pouvoir de Hamilton, qui n'avait pas réussi à s'imposer une seule fois lors des cinq premières courses de la saison. Cette prise de pouvoir se matéralise au classement du championnat du monde puisque, pour la première fois de l'année, le Britannique pointe en tête du classement, avec désormais six points d'avance sur son rival Rosberg (192 contre 186).



"Quand vous prenez la tête du championnat du monde pour la première fois en 2016."

Räikkönen fait le spectacle. Alors que son coéquipier Sebastian Vettel n'a pas réussi à grimper sur le podium (il termine 4ème derrière la Red Bull de Daniel Ricciardo), Kimi Räikkönen a ramené sa Ferrari de la 14ème place sur la grille à la 6ème, au prix de quelques beaux dépassements. Mais le champion du monde 2007 s'est heurté, dans tous les sens du terme d'ailleurs, à Max Verstappen.



"Räikkönen cherche une ouverture mais percute l'arrière de la Red Bull de Verstappen et perd une partie de son aileron avant."

La Ferrari du Finlandais a en effet percuté l'arrière de la Red Bull du jeune Néerlandais au 57ème des 70 tours de course. Malgré un aileron avant abîmé lors de ce contact, "Räikkö" est allé a bout de la course et a dû se contenter de cette sixième place, en dépit d'une dernière tentative en bout de ligne droite sur son jeune rival, à trois boucles de la fin.