Eurobasket : la France domine la Pologne

  • A
  • A
Eurobasket : la France domine la Pologne
Boris Diaw a compilé 9 points et 5 passes décisives face à la Pologne, lundi, lors du troisième match du premier tour.@ Pascal GUYOT/AFP
Partagez sur :

TROIS SUR TROIS - L'équipe de Vincent Collet a signé une troisième victoire en autant de rencontres, lundi, face à la Pologne (+3).

L'équipe de France a enregistré un troisième succès en autant de rencontres - et autant de jours -, lundi, lors du premier tour de l'Eurobasket, à Montpellier, scellant d'ores et déjà sa qualification pour les huitièmes de finale de la compétition. Après avoir battu difficilement la Finlande, samedi (+10 après prolongation) et écrasé la Bosnie dimanche (+27), les Bleus ont dû s'employer face à la Pologne (69-66). Au cours d'un match très défensif, les joueurs de Vincent Collet ont su corriger un départ raté en signant notamment un 12-0 dans le deuxième quart-temps. Après être passé devant juste avant la pause, la France a toujours maintenu à distance son adversaire, qui a eu néanmoins un ballon pour égaliser à la sirène mais sa star Marcin Gortat, auteur d'un double double (10 points, 11 rebonds) a manqué son tir à trois points.

La France résiste à la Pologne :


Parker meilleur marqueur de l'histoire. Tony Parker, qui n'avait qu'à inscrire un seul point pour devenir seul le meilleur marqueur de l'histoire de l'Eurobasket, a fait mieux que cela en compilant 16 unités, à 6/13 aux tirs. Voilà donc Parker à 1.046 points en carrière sur l'ensemble des Eurobasket auxquels il a participé. Nando De Colo et Mickaël Gelabale se sont également mis en évidence, avec 12 points chacun, tandis que Rudy Gobert a encore régné sous les panneaux (3 contres).

La Russie et Israël à venir. Grâce à ce troisième succès de rang, les Bleus ont d'ores et déjà assuré leur place en huitièmes de finale. Ils affronteront la Russie et Israël, mercredi et jeudi, lors de leurs deux derniers matches de ce premier tour. La Russie, avec trois échecs consécutifs, est au bord de l'élimination tandis qu'Israël, après ses deux succès initiaux, a montré quelques limites contre la Bosnie, lundi, avec une défaite après prolongation (86-84). En huitièmes de finale, le groupe de la France croisera avec le "groupe de la mort", qui comprend plusieurs géants européens comme l'Espagne, la Serbie, l'Allemagne, l'Italie ou la Turquie.