Euro 2016 : le Portugal maudit contre l'Autriche !

  • A
  • A
Euro 2016 : le Portugal maudit contre l'Autriche !
@ LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :

ICI C'EST LE LIVE - Malgré une outrageuse domination, le Portugal a concédé un nul frustrant contre l'Autriche (0-0). Cristiano Ronaldo a manqué un penalty. 

LE "TOP LIVE"

Quand ça ne veut pas... Le Portugal a concédé un improbable match nul contre l'Autriche (0-0), samedi soir au Parc des Prince. Malgré des wagons entiers d'occasions, les Portugais ont été incapables de trouver la faille face aux Autrichiens. Symbole de cette terrible panne d'efficacité portugaise : Cristiano Ronaldo a manqué un penalty en fin de match.

Ave ce deuxième match nul, les Portugais ont deux points dans un groupe F dominé par la Hongrie (4 pts). Pour être sûrs de se qualifier en 8e, ils devront l'emporter contre les Hongrois lors d'un dernier match décisif et explosif. Revivez notre Top Lab, un classement non chronologique (et subjectif, évidemment), des moments forts du match, à la sauce Lab Euro.

Le tableau d'affichage

PORTUGAL 0-0 AUTRICHE (Au Parc des Princes, Paris)

>> Revivez le live classique ici

1. Cristiano rate un péno ! On se demande encore comment le Portugal a pu ne pas marquer. Après environ une centaine d'occasions (on exagère à peine), les Portugais ont bien cru ouvrir le score en fin de match. Mais Cristiano Ronaldo, qui a tout raté samedi soir, a eu la bien mauvaise idée de tirer un penalty sur le poteau (79e minute).



Pire : CR7 a marqué d'une belle tête sur coup-franc quelques minutes plus tard, mais le but a été logiquement refusé pour hors-jeu (85e). Si même le Ballon d'Or n'y arrive pas...

2. Almer dégoûte le Portugal ! Si le Portugal n'a pas marqué malgré une énorme domination, la faute en revient grandement à Almer, le gardien autrichien. Nani puis Vierinha ont d'abord buté sur le portier adverse, en feu dès le début du match (12e). 



Et comme tout bon gardien, Almer a la "baraka" : dix minutes plus tard, Cristiano Ronaldo a manqué de peu le cadre sur une reprise de volée (22e), puis la tête de Moutinho a heurté le poteau autrichien. 



Mais attendez, ce n'est pas fini. Au retour des vestiaires, CR7 a enchaîné une belle frappe et une tête sur corner (55e et 56e), encore repoussées par ce diable d'Almer (dédicace à CJP). Dans les buts, c'était Almer l'éléphant ! 

3. SOS attaquant. L'inefficacité portugaise va relancer le débat. Le Portugal manque cruellement d'un numéro 9, d'un tueur des surfaces digne de ce nom. Symbole de cette panne d'attaquant : aucun avant-centre de métier n'a débuté la partie, Fernando Santos, le coach portugais, préférant titulariser Nani et Cristiano Ronaldo en pointe. En même temps on le comprend : Eder, ce n'est pas Pauleta... 

4. Le gros loupé d'Harnik. L'Autriche a été très nettement dominée, oui. Mais elle aurait pu ouvrir le score en tout début de match : la tête d'Harnik, seul aux 6 mètres, a ainsi échoué à un mètre du but portugais (3e minute).



Bon, on ne va pas se leurrer : hormis cette occasion, et une frappe d'Ilsanker bien repoussée par Rui Patricio (46e), l'Autriche a souffert le martyr. 

5. CR 128. Cristiano Ronaldo n'a pas rentré son penalty (on est taquins), mais il rentre - encore un peu plus - dans l'Histoire. CR7 est désormais le joueur le plus capé avec le Portugal. Avec 128 sélections, le triple Ballon d'Or dépasse le non moins illustre Luis Figo (127 sélections). Sans doute pas de quoi le consoler de ce si frustrant 0 à 0...