Euro 2016 : la finale, ce sera France-Portugal !

  • A
  • A
Euro 2016 : la finale, ce sera France-Portugal !
Mais ouiiiii, ils l'ont fait !
Partagez sur :

Les Bleus ont battu l’Allemagne (2-0) en demi-finales de l’Euro, grâce à un doublé d’Antoine Griezmann. Maintenant, place au Portugal en finale ! 

Historique ! L’équipe de France a brisé la malédiction en réussissant à venir à bout de l’Allemagne en demi-finales de "son" Euro (2-0), jeudi soir au stade Vélodrome de Marseille. Grâce à un doublé d’Antoine Griezmann (45e et 72e), encore une fois énorme, les Bleus affronteront le Portugal en finale, dimanche soir dans son antre du Stade de France. Les Tricolores ont désormais l'occasion de décrocher un troisième Euro, après 1984 et 2000. Ce serait tout simplement géant ! 



Antoine Griezmann superstar

La Mannschaft a pourtant dominé la première période, en ayant largement la possession du ballon. Mais, même dans la tempête, le bateau français n'a pas coulé. Mieux : l'équipe de France a ouvert le score sur un coup du sort en toute fin de première période. A la 45e minute, Bastian Schweinsteiger a concédé un penalty après une tête de Patrice Evra. Si à première vue la décision peut paraître sévère, le milieu de terrain allemand touche pourtant bel et bien la balle de la main. Il n'en fallait pas plus à "Grizou" pour ouvrir le score, dans un stade Vélodrome en fusion. 

Hugo Lloris, tout simplement énorme

Alors oui, au retour des vestiaires, l'Allemagne a tout tenté pour revenir. Mais les champions du monde en titre ne sont pas parvenus à se créer de grosses occasions, et pire, les champions du monde ont cédé une nouvelle fois. Encore, sur un but d'Antoine Griezmann. L'attaquant des Bleus, sur un nuage depuis le début de l'Euro, a poussé au fond des filets un centre de Paul Pogba mal repoussé par Manuel Neuer (72e). Deux à zéro, la messe était dite.

Enfin, presque. Car la Mannschaft a poussé, et a notamment trouvé le poteau (74e). Mais avec un ange-gardien comme Hugo Lloris, il ne pouvait rien arriver aux Bleus. Le capitaine tricolore a réalisé une parade monstrueuse en toute fin de match, après une tête de Kimmich (93e). L'équipe de France est désormais à un match du paradis.