Etats-Unis : LeBron James appelle à un contrôle des armes à feu

  • A
  • A
Etats-Unis : LeBron James appelle à un contrôle des armes à feu
LeBron James a pris position vendredi pour un meilleur contrôle des armes à feu aux Etats-Unis.@ Jason MILLER/Getty North Images North America/AFP
Partagez sur :

PRISE DE PAROLE - Le quadruple meilleur joueur de la Ligue a pris position pour un meilleur contrôle des armes à feu.

La fusillade sur un campus de l'université d'Umpqua dans l'Oregon, qui a fait neuf morts et une vingtaine de blessés jeudi, a relancé (une fois de plus) le débat sur le droit au port d'armes aux Etats-Unis. Dans la foulée de cette nouvelle tuerie, le président Barack Obama a appelé les Américains à une prise de conscience sur la question. "A chaque fois qu'un drame comme celui-ci se produira, je répéterai que nous pouvons y faire quelque chose et que nous devons changer nos lois", a insisté le locataire de la Maison-Blanche, quelques minutes seulement après la tuerie.

"Pas de place pour les armes à feu." Cet énième carnage, commis par un jeune homme de 26 ans abattu ensuite par les policiers, a également fait réagir LeBron James, autre voix qui porte outre-Atlantique, notamment chez les jeunes. Le double champion olympique et double champion NBA a livré sa pensée à l'issue d'un entraînement de son équipe, les Cleveland Cavaliers. "Il n'y a pas de place pour les armes à feu", a tranché "LBJ". "Il semble difficile de retirer de la circulation toutes les armes à feu, je ne sais pas comment on peut faire. (...) Il y a tant d'armes en circulation, mais s'il y a des règles qui sont édictés, des lourdes amendes ou même des lois, les gens réfléchiront à deux fois."

Un bébé de six mois tué à Cleveland. Un autre drame imputable aux armes à feu avait fait sortir de ses gonds la star des Cavaliers, vendredi, sur son compte Twitter. Une petite fille de six mois a été victime jeudi d'un coup de feu mortel à la poitrine alors qu'elle se trouvait dans une voiture, à Cleveland. C'est le troisième bébé tué en un mois dans le quartier de l'East Side.



"Mais sérieusement ! Un bébé victime d'un tir dans la poitrine à Cleveland. Ça devient complètement dingue. Tout le monde a besoin de reprendre son calme."

Impliqué dans les questions sociales. La star des "Cavs", finaliste malheureux du dernier championnat NBA face à Golden State Warrios (défaite 4 matches à 2), est très impliqué dans les questions sociales, notamment dans les villes d'Akron, où il est né, et de Cleveland, où il joue.