LE FILM DU MATCH - Revivez la victoire renversante de la France contre l'Allemagne en Ligue des nations

  • A
  • A
LE FILM DU MATCH - Revivez la victoire renversante de la France contre l'Allemagne en Ligue des nations
Antoine Griezmann s'est distingué d'un doublé, mardi soir au Stade de France.@ Franck FIFE / AFP
Partagez sur :

Face à l'Allemagne, mardi soir au Stade de France, les Bleus ont été bousculés, longtemps menés, mais ont réussi à tout renverser grâce à un doublé d'Antoine Griezmann en seconde période (2-1). Le dernier carré de la Ligue des nations se rapproche !

L'ESSENTIEL

Et à la fin, c'est la France qui gagne ! Comme face à l'Islande la semaine dernière en amical (2-2), les Bleus ont montré un caractère de champions pour revenir, puis renverser l'Allemagne (2-1), mardi soir au Stade de France, dans un match décisif de la Ligue des nations. A Guingamp, le sauveur s'appelait Kylian Mbappé. À Saint-Denis, c'est Antoine Griezmann, auteur d'un doublé, qui a joué les héros. Grâce à leur succès, les hommes de Didier Deschamps font un grand pas vers le dernier carré de la Ligue des nations. La Mannschaft, elle, n'a plus aucune chance d'y participer.

>> Revivez la rencontre dans les conditions du direct

FRANCE 2-1 ALLEMAGNE

But : Kroos (14e), Griezmann (62e, 80e sp)

Le point final : c'est terminé ! La France s'impose après une fin de match asphyxiante ! Les Bleus étaient pourtant bien mal partis dans cette rencontre. Menés après à peine un quart d'heure de jeu grâce à un but sur penalty de Toni Kroos (0-1, 14e) et maintenus à flot par un très bon Hugo Lloris, les champions du monde ont affiché un tout autre visage en seconde période. Antoine Griezmann a sonné la révolte d'un superbe coup de tête (1-1, 62e), avant de transformer un penalty obtenu par Blaise Matuidi (80e). Grâce à cette victoire, Didier Deschamps et les siens prennent une sérieuse option sur la qualification pour le Final Four.

Le point à la 85e minute : LE DOUBLÉ POUR "GRIZOU" ! 2-1 pour les Bleus !!!! Lancé par Kylian Mbappé, Blaise Matuidi est repris dans la surface par Mats Hummels. Irrégulièrement, selon l'arbitre : penalty pour la France ! Et comme d'habitude, c'est Antoine Griezmann qui s'y colle. Et comme d'habitude, c'est réussi (80e). Le Mâconnais s'offre un 26ème but en Bleu. Il permet surtout aux Français de reprendre l'avantage !





Le point à la 75e minute : la France va mieux, mais se fait peur. Depuis l'égalisation, l'équipe de France affiche un tout autre visage face à des Allemands qui subissent vraiment pour la première fois de la partie. Après une perte de balle de Presnel Kimpembe, loin d'être à son avantage ce soir, Serge Gnabry a toutefois testé la vigilance d'Hugo Lloris, des vingt mètres. Une tentative parfaitement repoussée des poings par le capitaine des Bleus (66e). Un changement à signaler côté allemand : le virevoltant Leroy Sané a cédé sa place au Parisien Julian Draxler (75e).

Le point à la 65e minute : GRIEZMAAAAANN ! La France recolle : 1-1 ! Sur la gauche, Lucas Hernandez adresse un centre tendu à destination de son coéquipier de l'Atlético de Madrid. Le coup de tête de "Grizou" est impeccable et finit sa course dans la lucarne opposée (62e) ! Le stade exulte, tout est relancé dans cette rencontre !

Le point à la 55e minute : l'occasion pour Mbappé !!! Les Français sont entrés dans cette seconde période avec davantage de mordant, et l'attaquant du PSG se démène pour déposer Hummels, après une passe de Lucas Hernandez, et s'offrir un un-contre-un avec Manuel Neuer... Le duel est remporté par le portier du Bayern Munich, impérial du pied (52e). Mais à se découvrir, les Bleus offrent toujours autant d'espace aux Allemands. Sur la gauche, Nico Schulz trouve Leroy Sané au point de penalty. La frappe du feu follet, un peu molle passe tout près du poteau gauche de Lloris (55e).

Le point à la 46e minute : c'est reparti à Saint-Denis, où les Bleus doivent donc refaire leur retard.

Le point à la mi-temps : malgré le soutien du Stade de France et une dernière grosse occasion d'Olivier Giroud, servi aux six mètres par Lucas Hernandez (45e), les Bleus sont menés 1-0 à la pause. L'Allemagne, emmenée par un Leroy Sané déchaîné, s'est détachée sur un penalty concédé par Presnel Kimpembe et transformé par Toni  Kroos (14e). Et le score aurait pu être plus lourd si Hugo Lloris ne s'était pas montré décisif, d'abord sur une sortie dans les pieds (19e), puis sur sa ligne après un corner (24e). La seconde période s'annonce des plus passionnantes entre les deux derniers champions du monde !

Le point à la 40e minute : les Bleus se relèvent tout doucement. Globalement, l'Allemagne maintient sa mainmise sur le match, avec un Sané toujours menaçant, comme sur cette frappe dans la surface contrée par la défense tricolore (34e). Mais les Français ont montré du mieux, en s'invitant deux fois dans la surface adverse. Sur un ballon vicieux, Griezmann a notamment manqué de justesse de trouver Mbappé, seul face à Neuer (40e). 

Le point à la 30e minute : la France ne respire plus. Les hommes de Didier Deschamps ne parviennent toujours pas à reprendre leurs esprits. Hugo Lloris s'est une nouvelle fois montré déterminant sur sa ligne, après une frappe de Matthias Ginter, au second ballon sur un corner frappé depuis la gauche (24e). Les seules opportunités tricolores sont sur coup franc. Sur l'un d'entre eux, l'Allemagne est cependant vite repartie en contre. Il a ainsi fallu un retour d'Antoine Griezmann dans sa surface pour empêcher Leroy Sané - encore lui - de trouver preneur (30e).

Le point à la 20e minute : But pour l'Allemagne !!! Les Bleus sont menés ! Sur un débordement côté droit, le remuant Leroy Sané tente un centre, mais celui-ci est contré par le biceps de Presnel Kimpembe. Après un moment d'hésitation, l'arbitre désigne le point de penalty. Et Toni Kroos le transforme, Hugo Lloris ne pouvant qu'effleurer le ballon... (14e). La France est sérieusement chahutée par la Mannschaft, qui manque de creuser l'écart sur une nouvelle attaque-éclair menée par Sané. Mais Hugo Lloris devance in extremis Timo Werner, servi dans la surface par l'ailier de Manchester City (19e). Que c'était chaud !



Le point à la 10e minute : les Français plus tranchants pour débuter. L'équipe de France est bien entrée dans ce match. Antoine Griezmann a été le premier à tenter sa chance, mais son tir du gauche est passé bien loin de la cage gardée par Manuel Neuer (4e). Kylian Mbappé, lui, fait mal sur ses accélérations et Olivier Giroud sur ses remises en pivot. Les Bleus restent néanmoins méfiants. Sur le côté gauche, le centre de Leroy Sané n'a heureusement trouvé aucun partenaire (6e).

Le point au coup d'envoi : c'est parti dans ce choc de Ligue des nations ! Après une très belle Marseillaise, l'arbitre serbe de ce match, Milorad Mazic, porte le sifflet à la bouche. Les Allemands, tout de blanc vêtus, engagent la partie.

Le point sur les compos : pas de surprise dans le onze tricolore. Comme attendu, Didier Deschamps a décidé d'aligner son équipe-type face à l'Allemagne. À une exception près : Samuel Umtiti étant blessé, Presnel Kimpembe est reconduit aux côtés de Raphaël Varane en défense centrale, malgré une performance décevante la semaine dernière. Pour le reste, Blaise Matuidi retrouve son poste hybride à l'aile gauche, tandis que Kylian Mbappé occupe le flanc droit.

Côté allemand, seuls quatre des onze titulaires avaient été sacrés champions du monde en 2014 : Manuel Neuer, Mats Hummels, Matthias Ginter et Toni Kroos. Thomas Müller et Julian Draxler sont quant à eux sur le banc, tandis que Jérôme Boateng est forfait.

Les compositions d'équipes :

France : Lloris (cap.) - Pavard, Varane, Kimpembe, Hernandez - Pogba, Kanté - Mbappé, Griezmann, Matuidi - Giroud
Sélectionneur : Didier Deschamps

Allemagne : Neuer (cap.) - Ginter, Süle, Hummels, Schulz - Kehrer, Kimmich, Kroos, Sané - Werner, Gnabry
Sélectionneur : Joachim Löw

Le point sur l'avant-match : une rencontre décisive. Après un match nul à Munich (0-0) et une victoire face aux Pays-Bas (2-1), les Bleus ont plus que jamais leur destin en main dans ce groupe 1 de la Ligue des nations. Une victoire leur permettrait de prendre une sérieuse option en vue du dernier carré, même s'il faudrait encore attendre leur déplacement à Rotterdam, en novembre, pour sceller leur victoire dans le groupe. L'Allemagne, qui n'a remporté que trois de ses douze derniers matches, doit pour sa part absolument gagner pour rester en course.

Au-delà de l'enjeu sportif, ce France-Allemagne au Stade de France fait forcément écho au douloureux souvenir du 13 novembre 2015. Ce jour-là, les deux sélections s'étaient affrontées au moment même où des attentats terroristes frappaient Paris et les abords du stade.