Didier Roustan : "Bielsa va réussir à Lille, mais il lui faudra du temps"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Malgré l'arrivée de l'excentrique Marcelo Bielsa, Lille est en difficulté en ce début de saison. Un passage à vide qui pourrait durer un peu, selon Didier Roustan.

L'AVIS DE

Seulement treizième de Ligue 1, Lille n'a plus gagné depuis son premier match de la saison (3-0 face à Nantes). Avant d'affronter Bordeaux, vendredi à 19h, en ouverture de la 5ème journée de Ligue 1, le Losc offre plus de doutes que de garanties. La méthode de l'excentrique entraîneur Marcelo Bielsa n'a visiblement pas encore pris dans le Nord. Pas de quoi s'inquiéter cependant, de l'avis de Didier Roustan. "Bielsa va réussir, manifestement, mais il lui faudra du temps", a jugé le journaliste dans l'émission Y a pas péno ! sur Europe 1.

Pas le même effectif qu'à Marseille. "On a compris le projet", reste à le mettre sur les bons rails, estime Didier Roustan, précisant qu'il ne faut pas comparer avec le passage de Bielsa à l'Olympique de Marseille. "A l’OM ça a marché très vite parce que Bielsa est un maestro mais aussi parce qu’il avait des joueurs avec une grande maturité comme Gignac, Ayew, Nkoulou, Payet. Des joueurs qui subissaient certes un trou d’air avant son arrivée, mais qui connaissaient cette Ligue 1. Donc, Bielsa avait des tauliers sur le terrain."

Entendu sur Europe 1
Je vois Lille finir dans le ventre mou du classement
Didier Roustan

Saison difficile en perspective. Une situation qui n'a rien à voir avec celle que le technicien argentin a découvert à Lille, cet été. Même si Bielsa se dit satisfait du mercato du club, "il a l’équipe la plus jeune de Ligue 1, avec des joueurs recrutés un peu partout. Or, la Ligue 1, c’est un jeu un peu particulier donc il leur faudra du temps pour l’assimiler", explique Didier Roustan. Il invite d'ailleurs à rester mesuré sur Marcelo Bielsa. "Beaucoup de gens se sont enflammés à l’arrivée de Bielsa et voyaient déjà Lille finir troisième. Personnellement, je les vois plutôt dans le ventre mou du classement. Le LOSC va vivre une saison difficile. En revanche, la deuxième saison sera intéressante", souligne le journaliste.

Encore faudrait-il qu'il y ait une deuxième saison, comme le remarque "L'Ultra" de l'émission, Julien Cazarre. "C'est bête, il part avant ! La deuxième saison est intéressante mais Bielsa part au bout de la première. C’est un peu ce qu’on lui reproche : il est vachement meilleur la deuxième année mais il n’est plus là. Il n’y a que sa glacière qui reste", tance-t-il avec humour, référence au départ précipité de Bielsa de l'OM, après un an sur la Canebière (2014-2015).

Entendu sur Europe 1
Bielsa est formidable avec les jeunes joueurs, il en fait des pépites
Didier Roustan

Un dénicheur de pépites. Plus sérieusement, "en général, Bielsa part la deuxième ou la troisième année. Et quand il part, il laisse toujours quelque chose de très fort, avec une plus-value énorme", rappelle Didier Roustan. "Il n’avait pas le choix de partir de l’OM, on lui a savonné la planche. Mais les plus-value qu’il a fait sur les joueurs sont remarquables." Et le journaliste de donner les exemples de Dimitri Payet, vendu 15 millions à West Ham en juin 2015, et Giannelli Imbula cédé dans la foulée à Porto pour 20 millions.

"Même Benjamin Mendy, ce qu’il est devenu aujourd’hui, c’est en partie grâce à Bielsa", ajoute Didier Roustan. Acheté par l'OM au Havre en 2013 pour 3,5 millions d'euros, le latéral gauche avait été revendu à Monaco en 2016 contre 15 millions. Avant de devenir, cet été, à seulement 23 ans, le défenseur le plus cher de l'histoire (57 millions), avec son transfert à Manchester City. En résumé, "Bielsa, c’est un gars formidable avec les jeunes joueurs, il en fait des pépites".