Dakar 2016 : "vivement que ça se termine !" estime Loeb

  • A
  • A
Dakar 2016 : "vivement que ça se termine !" estime Loeb
Sébastien Loeb et Daniel Elena à bord de leur Renault lors de la 5e étape du Dakar 2016. @ JORGE SAENZ / POOL / AFP
Partagez sur :

A deux jours de la fin du Dakar 2016, Sébastien Loeb, dont c'est la première participation, a confié jeudi trouver la course "longue".

"Vivement que ça se termine !", a déclaré Sébastien Loeb, nonuple champion du monde des rallyes, qui participe pour la première fois au Dakar, jeudi, à deux jours de l'arrivée à Rosario en Argentine.

"Plus grand chose à aller chercher". "Ce n'est pas que ça ne me plaît pas, mais c'est long. Et maintenant, il n'y a plus grand-chose à aller chercher, c'est rouler pour rouler, donc (je suis) assez impatient d'être au bout", a-t-il ajouté à l'issue de la 11e étape entre La Rioja et San Juan, une fois de retour au bivouac.

Une 11e étape "plutôt intéressante". Jeudi, Loeb et son copilote de toujours, Daniel Elena, à bord de leur Renault ont signé le deuxième temps de la spéciale, à 5 min 52 sec du vainqueur, le Qatari Nasser Al-Attiyah. "Je me suis habitué à pire. On a pu rouler mieux (que ces derniers jours, ndlr), c'était plus de la piste classique, pas mal de hors piste en rio (rivière asséchée) quand même. Il y avait de la navigation. Globalement, c'était une spéciale plutôt intéressante. C'était un terrain qui me plaisait plus", a-t-il estimé.

Tombé au 9e rang après un accident. Après une première semaine de rêve, ponctuée par trois victoires d'étape, et une place au sommet du classement général à mi-rallye, Loeb a connu un début de deuxième semaine agitée, partant en tonneaux lundi et perdant plus de deux heures en deux jours. A deux étapes du terme de cette 38e édition, l'Alsacien occupe le 9e rang et accuse près de deux heures et demie de retard sur la tête.