Cyclisme : Julian Alaphilippe remporte la Clasica San Sebastian

  • A
  • A
Cyclisme : Julian Alaphilippe remporte la Clasica San Sebastian
Julian Alaphilippe s'est imposé devant Bauke Mollema et Anthony Roux.@ Marco BERTORELLO / AFP
Partagez sur :

Sur la lancée de son excellent Tour de France, Julian Alaphilippe s'est offert la Clasica San Sebastian pour la première fois de sa carrière.

Le Français Julian Alaphilippe (Quick-Step), meilleur grimpeur du dernier Tour de France, a remporté la Clasica San Sebastian cycliste, samedi, en battant au sprint le Néerlandais Bauke Mollema (Trek-Segafredo), son compatriote Anthony Roux (Groupama) prenant la 3e place, samedi.

Course de costauds. Alaphilippe et Mollema, vainqueur en 2016, avaient réussi l'échappée décisive à huit kilomètres de la ligne d'arrivée. Mais la course a aussi été marquée par une chute, à 20 kilomètresde l'arrivée, envoyant deux des favoris, le Colombien Egan Bernal (Sky) et l'Espagnol Mikel Landa (Movistar), à l'hôpital. Alaphilippe, 26 ans, a ainsi confirmé sa bonne forme dans la dernière Grande Boucle où il avait enlevé deux étapes de montagne. Il avait aussi animé le début des étapes alpestres et pyrénéennes pour engranger le maximum de points en vue du classement du meilleur grimpeur.

Le profil de l'édition 2018 de la Clasica était taillé sur mesure pour les "montagnards" avec, en début de course, trois cols de troisième catégorie, et un de deuxième, l'Alto de Iturbutu, pour la mise en jambes juste avant la zone de ravitaillement. Les coureurs ont dû effectuer dans la foulée la première montée du Jaizkibel, un col de première catégorie, suivie par le second col de deuxième catégorie, l'Arkale. Alaphilippe et Mollema ont donc profité de la descente du Murgil Tontorra, qui comprend notamment une pente à 22%, pour s'échapper et se présenter seuls pour le sprint de la victoire où le champion français a dominé son adversaire néerlandais du début à la fin.