Mondial : les dix twittos à suivre

  • A
  • A
Mondial : les dix twittos à suivre
@ Montage REUTERS/MAXPPP
Partagez sur :

COUPE DU MONDE - Europe1.fr a choisi les 10 comptes Twitter à suivre pendant le Mondial.

La Coupe du monde de rugby s'ouvre vendredi pour sept semaines en Nouvelle-Zélande.  Pour profiter un maximum de l'événement, Europe1.fr a choisi dix comptes Twitter à suivre : organisation, joueurs, consultants… Leur point commun : avoir la tête à l'ovale.

Rugby World Cup, ressources variées. Les dates des matches, les horaires de diffusion dans le monde, les derniers tickets disponibles, les applications à télécharger, le compte de l'organisation du Mondial est un must en matière d'informations. Et, en plus, il s'offre le luxe d'être interactif avec ses followers, ce qui est relativement rare pour ce type de comptes officiels.

Fulgence Ouedraogo, frontière brisée. Le  troisième ligne de Montpellier est amateur de nouvelles technologies. Et parmi les joueurs tricolores qui gazouillent sur Twitter, il est sans doute celui qui se livre le plus sur les coulisses du XV de France. Effets du décalage horaire, météo capricieuse, talent de Cédric Heymans pour le golf, c'est rarement inintéressant et, surtout, ça parle presque exclusivement rugby.

Quade Cooper, star annoncée. Puisque les joueurs néo-zélandais risquent d'être privés de tweets pendant la durée de la compétition, suivons Quade Cooper, un Wallaby né en… Nouvelle-Zélande, aussi fantasque sur le terrain comme en dehors. Et sur Twitter, l'Australien peut se targuer d'une belle ancienneté et d'une activité débordante. Il le dit lui-même : c'est un "tweeter commentator". Mais aussi un redoutable ouvreur.

Guilhem Garrigues, journaliste embeddé. Présent aux côtés des Bleus depuis le début de leur préparation, l'envoyé spécial d'Europe 1 vous fait entrer dans les coulisses de l'équipe de France et de la compétition. Chaque jour, retrouvez également son billet, "Guilhem chez les Kiwis", un regard différent sur le pays hôte et sa passion pour le rugby.

Sébastien Chabal, icône délaissée. Même si cela brise le coeur de beaucoup de monde, en France mais aussi en Nouvelle-Zélande, Sébastien Chabal ne participera pas à la Coupe du monde. Sur le terrain seulement. Car "Caveman" va être présent sur son compte Twitter. Pionnier dans son domaine chez les sportifs français, il ne devrait pas manquer de commenter à sa façon (libre et faussement détachée) les événements en Nouvelle-Zélande. Le tout entre deux références à sa ligne de vêtements, Ruckfield, qui dispose désormais de son propre compte : @chabal-shop...

Clément Poitrenaud, regard décalé. Avec Sébastien Chabal, c'est peut-être le deuxième grand oublié de la sélection tricolore. Arrière titulaire lors du Grand chelem des Bleus dans le Tournoi 2010, le Toulousain a été laissé de côté par Marc Lièvremont. Alors forcément, il ne va pas parler que de la Coupe du monde… Top 14, actu internationale et infos insolites, qu'il aime retwitter, sont au menu. Pour garder un oeil de rugbyman pro (et star) sur ce qui se passe en dehors de la Nouvelle-Zélande.

Pierre Salviac, critique avéré. La cabane n'est pas encore tombée sur le chien. Et Pierre Salviac, ancienne voix du rugby sur France Télévisions, continue de dispenser sa verve ailleurs, et notamment sur Twitter, s'exprimant sur tout, mais essentiellement sur le rugby quand même. Oreilles chastes s'abstenir, ça critique sévère et ça taille le bout de gras.

Les All Blacks, favori incontesté. Tous les quatre ans, c'est la même chose. Les All Blacks sont les immenses favoris de la Coupe du monde. Mais tous les quatre ans, c'est la même chose. Les All Blacks ne soulèvent pas le trophée. Cette fois, comme il y a 24 ans, lors de leur seul et unique titre, les Blacks vont jouer à la maison. Un titre aussi immanquable que leur compte.

Will Carling, expert agréé. Comme d'autres joueurs, l'ancien centre embrasse désormais la carrière de commentateur de l'actualité rugbystique. Du haut de ses 62.967 followers (à date), l'emblématique capitaine anglais, qui a remporté trois Grand Chelem au début des années 1990 (91, 92 et 95), distille ses pronostics et ses petites piques. Un "must have", pour qui vibre aux résultats du XV de la Rose, mais pas seulement.

Europe1.fr en short, autopromo assumée. Les grands matches en live tweet, les compte-rendus des matches des Bleus, les petites histoires de la Coupe du monde, des diapos photos, les réactions des Bleus, des séries sur la Nouvelle-Zélande et les termes du rugby : pendant un mois et demi, Europe1.fr en short chausse les crampons et enfile le maillot moulant !