Coupe du monde de rugby : l'Australie qualifiée, l'Angleterre éliminée

  • A
  • A
Coupe du monde de rugby : l'Australie qualifiée, l'Angleterre éliminée
Rob Fowley a inscrit deux essais, samedi soir, face à l'Angleterre, à Twickenham.@ (1280x640) Adrian DENNIS/AFP
Partagez sur :

ÉCHEC - Le XV de la Rose n'a pas résisté à l'Australie, vainqueur 33-13 samedi soir, à Twickenham.

L'Angleterre ne verra pas les quarts de finale de "sa" Coupe du monde. Une semaine après voir été battu par le pays de Galles (28-25), le XV de la Rose a baissé pavillon, samedi soir, à Twickenham, face à l'Australie (33-13). Avec deux défaites et seulement 6 points au compteur avant leur dernier match contre l'Uruguay, la semaine prochaine, les Anglais ne peuvent plus revenir sur leurs deux bourreaux de ce premier tour. Australiens et Gallois se disputeront la première place de cette poule A. C'est la première fois dans l'histoire de la Coupe du monde que le pays organisateur ne participera pas aux quarts de finale.



"Personne n'a marqué autant de points face à l'Angleterre à Twickenham que l'Australien Bernard Foley."

Foley, feu follet. Après vingt premières minutes équilibrées, l'Australie a cassé une première fois les lignes anglaises grâce à son ouvreur Bernard Foley (10-3, 21e). Parfois fébrile en défense (à l'image des deux erreurs initiales de l'arrière Mike Brown) et maladroit en attaque (que de ballons lâchés à l'adversaire !), le XV de la Rose a cédé une deuxième fois devant le talent de Foley, auteur d'un "une-deux" d'école pour filer une deuxième fois dans l'en-but (17-3, 35e). Sonnés, menés 20-3 en début de deuxième période, les Anglais ont alors eu une belle réaction d'orgueil, ponctué par un superbe essai d'Anthony Watson (20-10, 56e). Moins de dix minutes plus tard, Farrell réussit une pénalité qui ramena les Anglais à un essai transformé seulement... (20-13, 65e).

Le jaune de Farrell. Mais, à dix minutes de la fin, une action allait sceller les derniers espoirs anglais. Sur un mouvement australien, Farrell plaqua Matt Giteau sans ballon (71e). La peine fut triple : pénalité, carton jaune et élimination au bout... Foley, d'un nouveau coup de pied (76e), et Giteau, sur un essai en coin (80e), donnèrent un peu plus d'ampleur au succès des Australiens, qui ont su mettre à profit leur supériorité numérique. Giteau, le dernier survivant de la finale de 2003 que l'Angleterre avait remportée aux dépens de Wallabies... Après avoir été de la plus belle nuit du rugby anglais, l'ouvreur du RC Toulon a conclu leur plus grande soirée de cauchemar...