Rugby : 25 millions de téléspectateurs japonais pour Samoa-Japon

  • A
  • A
Rugby : 25 millions de téléspectateurs japonais pour Samoa-Japon
Les Japonais suivent les matches de leur équipe à la télévision, chez eux, mais aussi devant des écrans géants.@ Kazuhiro NOGI/AFP
Partagez sur :

RUGBY LEVANT - Vingt-cinq millions de téléspectateurs japonais ont suivi samedi la victoire des "Brave Blossoms" contre les Samoa (26-5).

Samedi, l'équipe du Japon a conservé ses chances de qualification pour les quarts de finale de la Coupe du monde en battant les Samoa à Milton Keynes (26-5). Mais, à cette occasion, les "Brave Blossoms", comme on les appelle, ont surtout maintenu intacte la frénésie qui les entoure au pays depuis leur succès face à l'Afrique du Sud, lors de la 1re journée (34-32).

En effet, comme l'a précisé le directeur général de World Rugby, l'Australien Brett Gosper, ils étaient samedi 25 millions de téléspectateurs japonais à suivre le succès de leur équipe. Près d'un Japonais sur cinq était devant son écran de télévision ! C'est un nouveau record de téléspectateurs dans un seul pays. Le précédent record remontait au Mondial 2007, avec la demi-finale France-Angleterre. Plus de 18 millions de téléspectateurs français avaient assisté à la défaite des Bleus de Benard Laporte, au Stade de France (9-14).



"25 millions de téléspectateurs japonais pour Samoa-Japon. Un record du monde pour un pays dans le monde. C'est mieux que le record de TF1 en 2007."

Le Japon supporter des Samoa. Actuellement troisième de la poule B, le Japon doit encore affronter les Etats-Unis, dimanche. Une victoire ne suffira pas au bonheur des Nippons. Il leur faudra également espérer une contre-performance de l'Ecosse contre les Samoa ou, plus improbable, de l'Afrique du Sud contre ces mêmes Américains. Mais tout l'archipel veut y croire, alors que le pays accueillera la prochaine édition du Mondial, en 2019.



Une équipe dans le Super Rugby. Les organisateurs du Super Rugby, la compétition de clubs de référence dans l'hémisphère Sud, ne pouvaient rêver d'un meilleur moment pour présenter lundi leur nouvelle franchise : les Sunwolves, littéralement les "Loups du Soleil", première équipe japonaise à participer à la compétition. Elle rejoindra l'année prochaine 17 autres équipes, six d'Afrique du Sud, cinq d'Australie et de Nouvelle-Zélande, et une, et c'est une première là aussi, d'Argentine. La saison de ce Super Rugby nouvelle mouture démarrera le 26 février. Les Sunwolves débuteront le lendemain face à des Sud-Africains, les Golden Lions, à Tokyo, pour ce qui sera la première rencontre de Super Rugby disputée dans le pays. D'ici là, tous les fans de l'archipel espèrent que leur sélection aura réussi l'exploit de se qualifier pour les quarts de finale du Mondial...