Mondial : première historique pour la Bosnie

  • A
  • A
Mondial : première historique pour la Bosnie
@ REUTERS
Partagez sur :

INÉDIT - La Bosnie a signé mercredi son premier succès en Coupe du monde, face à l'Iran (3-1).

Vainqueurs pour du beurre. Pas sûr que cela suffise à rendre le sourire aux Bosniens, éliminés dès leur deuxième match après deux défaites face à l'Argentine (2-1) et le Nigeria (1-0). Mais, mercredi, pour son dernier match dans ce Mondial 2014, la Bosnie a signé un succès historique face à l'Iran (3-1), le premier de son histoire en Coupe du monde. Le petit Etat balkanique participait en effet cette année à son premier Mondial. Et la sélection de Safet Susic a fait respecter la logique, mercredi, à Salvador, en battant une équipe d'Iran limitée, mais qui pouvait encore croire à une qualification pour les huitièmes.

Dzeko ouvre le score pour la Bosnie :

Dzeko et Pjanic buteurs. Pour se qualifier, l'Iran devait espérer une défaite du Nigeria (ce qui est arrivé, l'Argentine l'emportant 3-2) mais elle devait aussi et surtout battre la Bosnie. Or, celle-ci a pris très au sérieux cette rencontre et a ouvert le score assez vite par sa star Edin Dzeko sur une frappe croisée qui a heurté le poteau gauche d'Alireza Haghighi avant de rentrer (1-0, 24e). L'attaquant de Manchester City s'était déjà signalé à deux reprises, sur une frappe en pivot dans la surface (4e) puis sur une tête (9e). Les derniers espoirs iraniens se sont envolés peu avant l'heure de jeu, avec la deuxième but de l'ancien Lyonnais Miralem Pjanic, idéalement servi - mais en légère position de hors-jeu - sur la gauche de la surface de réparation (2-0, 59e).

L'Iran sauve l'honneur. Malgré tout, la sélection du Portugais Carlos Queiroz, qui aurait pu égaliser en première période sur une magnifique frappe sur la barre transversale de Masoud Shojaei (24e), a continué à se battre et a été récompensée d'un but, son premier dans la compétition, inscrit par Reza Ghoochannejhad (2-1, 82e). Sur la remise en jeu, le latéral droit Avdija Vrsajevic a donné plus d'ampleur au succès bosnien (3-1, 83e) à l'issue d'un match agréable qui n'avait pas attiré la grande foule à l'Arena Fonte Nova de Salvador.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

EN UN CLIC - Pour les Bleus, ce sera (sans doute) le Nigeria !