Mondial : la Belgique trace sa route

  • A
  • A
Mondial : la Belgique trace sa route
@ REUTERS
Partagez sur :

QUALIF' - Les Diables Rouges ont battu la Russie (1-0) et rejoignent les huitièmes de finale.

Les matches se suivent et se ressemblent pour la Belgique. Comme face à l'Algérie cinq jours plus tôt (2-1), les Diables Rouges, guère inspirés pendant la première période face à la Russie, dimanche, au stade Maracana, ont fait la différence en fin de match grâce à leurs remplaçants (1-0). C'est cette fois l'attaquant lillois Divock Origi, seul membre du groupe belge évoluant dans l'Hexagone, qui a inscrit le but de la victoire  - et de la qualification pour les huitièmes de finale -, à deux minutes seulement de la fin du temps réglementaire.

Origi envoie la Belgique en huitièmes :

Le joueur du Losc a profité d'un superbe travail sur le côté gauche d'Eden Hazard - un ancien du Losc cette fois ! - pour catapulter le cuir sous la barre transversale d'Igor Akinfeïev. La star de Chelsea, plutôt timide jusque-là à l'image de son équipe, s'est réveillée dans les dix dernières minutes, avec plusieurs accélérations terribles sur son côté gauche et une frappe de peu à côté, deux minutes avant le but d'Origi.

Il faudra en faire plus. Le but d'Origi est celui de la victoire mais aussi celui de la qualification, la Belgique ne pouvant être plus dépassée que par une seule équipe dans son groupe H, la Corée du Sud ou l'Algérie, qui s'affrontent dimanche soir à Porto Alegre. Les Diables Rouges, qui pourraient être assurés de la première place du groupe dès dimanche soir en cas de match nul, affronteraient alors en huitièmes le deuxième du groupe G (Allemagne, Etats-Unis, Ghana ou Portugal).

Eden Hazard (930x620)

© REUTERS

Autant dire que les joueurs de Marc Wilmots devront se montrer beaucoup plus tranchants que pendant les premières 80 minutes, dimanche, au Maracana. Mises à part quelques fulgurances de Dries Mertens, titulaire cette fois, les Belges n'ont guère perturbé une Russie longtemps bien en place avant de baisser physiquement en fin de rencontre. Les joueurs de Fabio Capello ont même eu plusieurs occasions franches, à l'instar d'une tête d'Aleksandr Kokorin de peu à côté, juste avant la pause. Ils peuvent encore espérer décrocher un billet pour les huitièmes de finale à l'issue de leur dernier match contre l'Algérie.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

STATS EXPRESS - Cinq choses à savoir sur Corée du Sud-Algérie

DRAME - Un supporter belge se tue en faisant la fête

HOMMAGE - Les supporters belges adoptent la coupe afro

EN UN CLIC - La Belgique fait craquer l'Algérie