Les Bleus partagent leur joie sur Twitter

  • A
  • A
Les Bleus partagent leur joie sur Twitter
@ Capture d'écran Twitter
Partagez sur :

FÊTE - Les joueurs de l'équipe de France ont posté des messages célébrant leur victoire face au Nigeria, lundi soir.

Photos de vestiaire. La joie est à la hauteur du soulagement. Après la difficile victoire en huitième de finale du Mondial face au Nigeria (2-0), les Bleus ont partagé leur joie sur les réseaux sociaux. Karim Benzema, Mickaël Landreau, Mamadou Sakho, Rémy Cabella, Antoine Griezmann et de nombreux autres joueurs ont célébré la qualification en quart de finale sur Twitter. Dès le coup de sifflet final, les photos des Bleus tout sourire dans les vestiaires ont afflué. Pour preuve, cette très belle photo de groupe postée par le défenseur central Mamadou Sakho, absent pour cause de blessure face au Nigeria.





"Continuons à rêver !". Mais les célébrations virtuelles ne se sont pas arrêtées dans les vestiaires. Les tweets des joueurs de l'équipe de France ont continué, à l'image d'Antoine Griezmann. L'ailier français, auteur d'une entrée en jeu éblouissante, a exulté sur le réseau social : "Quel groupe !!! quelle fierté de jouer pour son pays !!" Et, déjà, le joueur de la Real Sociedad se projette sur le quart de finale face à l'Allemagne, vendredi soir au Maracana (18h) : "Continuons à rêver !".



Si tu vas à Rio. Même son de cloche chez le milieu de terrain Yohan Cabaye : "Dans la douleur mais l'aventure continue !". Karim Benzema, la star de l'équipe de France, a décidé de son côté de partager une image d'un sponsor des Bleus avec l'inscription "C'est pas fini". Parce que oui, l'aventure continue. Et elle pourrait même se transformer en épopée si les Bleus parviennent à battre l'Allemagne vendredi soir dans le mythique stade du Maracana, à Rio de Janeiro.



L'INFO - Les Bleus en quarts de finale du Mondial

EN UN CLIC - Cinq choses à retenir sur France-Nigeria

RÉACTION - Deschamps est " très fier"

L'ADVERSAIRE - L'Allemagne fait pleurer l'Algérie

REVANCHARD - Paul Pogba s'est bien rattrapé

INSATIABLE - Debuchy : "on ne veut pas s'arrêter là"

BLESSÉ - Onazi montre son plâtre