Corée du Nord : une Coupe du monde… en différé

  • A
  • A
Corée du Nord : une Coupe du monde… en différé
A Pyongyang, la capitale nord-coréenne, les autorités ont installé un écran géant près de la gare.@ CAPTURE D'ECRAN
Partagez sur :

DECALAGE - A Pyongyang, la capitale, des écrans géants ont été installés. Mais les rencontres sont diffusées jusqu’à 35 heures plus tard.

La Coupe du monde est décidément un événement planétaire. La compétition est diffusée jusqu’en Corée du Nord, le pays le plus fermé du monde. Des écrans géants ont en effet été installés à Pyongyang, la capitale du régime dictatorial. Des images de la télévision chinoise montre environ 300 Nord-Coréens installés près de la gare de la ville, pour assister à Uruguay-Costa Rica.



Pour autant, les Nord-Coréens ne vibrent pas à l’unisson de la planète football. Car les rencontres sont diffusées avec un retard parfois conséquent. Le Hollywood Reporter rapporte ainsi qu’Italie-Angleterre a été diffusé lundi soir, soit le lendemain du match. Et la cérémonie d’ouverture, comme nombre d’autres matches, ont été diffusés entre 24 et 35 heures après le coup d’envoi des rencontres.

Quart de finaliste en 1966. Rappelons qu’il y a quatre ans, la Corée du Nord avait participé au Mondial sud-africain. Elle y avait essuyé trois défaites, courte contre le Brésil (1-2), mais beaucoup plus lourde contre le Portugal (0-7) et la Côte d’Ivoire (0-3). Avant cela, les Chollimas avaient participé au mondial anglais, en 1966. Là, grâce notamment à une victoire face à l’Italie (1-0), ils s’étaient qualifiés pour les quarts de finale, où ils avaient rendu les armes face au Portugal (3-5) après avoir pourtant mené 3-0 après 25 minutes de jeu. La Corée du Nord restera tout de même dans l’historie comme la première nation asiatique à avoir atteint le stade des quarts de finale en Coupe du monde.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460

COUPE DU MONDE - Les dernières infos ici